Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
paroisse Saint Bruno des Chartreux - diocèse de Troyes

31 ème Dimanche ordinaire

1 Novembre 2016, 10:07am

Publié par s

de Jérusalem à Jericho le désert de Judée

de Jérusalem à Jericho le désert de Judée

télécharger la feuille d'informations du 30/10 au 6/11 2016

30 Octobre 2016, XXXIème dimanche ordinaire

le dimanche de zachée

...dimanche de la rencontre de Jésus

pour chacun et chacune d’entre nous ?

 

Nous, catholiques, nous n’avons pas l’habi-tude de donner à certains dimanches le nom du personnage principal rencontré par Jésus dans l’Evangile entendu à la messe. Le dimanche de St. Thomas, de Ste. Marie-Madeleine... aujourd’hui de Zachée. C’est une tradition liturgique de l’Eglise orthodoxe. Elle ne fait que reprendre une coutume populaire des fidèles.

Que ce dimanche soit aussi pour chacun et chacune, pour Ange, Sam, Laurence et Sabrina aujourd’hui et le jour de leur baptême ou confirmation  celui d’une rencontre de Jésus et d’un réel dialogue avec lui au fond de leur cœur  croyant.

Regardons Zachée déjà. Nous voyons sa curiosité envers ce Jésus qui vient de faire un miracle. Qui sait si ce n’est pas là le désir profond que Jésus en accomplisse un pour lui aussi. Oh ! bien différent, intérieur plutôt ! Car Zachée est haï de tous et son mal à lui est en zone sensible intime, là où appuient la honte, la culpabilité, la dureté de cœur de l’entourage qui durcit d’autant son propre cœur.

En effet notre Zachée est riche comme Crésus. Chef de publicains de son état – comprenons percepteur en chef de l’impôt romain – et partant, collabo. Il a amassé ses biens et fait fortune en lésant les contribuables, surtout les plus modestes sans défense ni recours.

Petit de taille, Jésus va le « révéler » à lui-même aimant, généreux, grand de cœur. Jésus a rencontré Zachée avec tact ; Il est entré dans sa vie  sans forcer la porte de son cœur. Jésus lève les yeux vers lui. Comme les gamins, lui, le notable est aller se percher sur un sycomore majestueux comme on en voit encore aujourd’hui à l’entrée de Jéricho.

Jésus ne pouvait pas le manquer. Zachée veut voir Jésus passer, mais à distance, sans être aperçu lui-même.  Jésus sans doute discerne son désir de le connaître par delà son besoin de rencontre, d’amitié, de dialogue, de bonne réputation. Là naît la foi de Zachée. Jésus peut lui demander alors de lui ouvrir sa demeure : « Zachée, descends vite ; aujourd’hui il me faut demeurer chez toi ». Sa vie change. Il donne aux pauvres. Il prend le chemin du Christ. Partout où arrive Jésus il apporte la grâce avec lui, une voie nouvelle : « Aujourd’hui le salut est arrivé pour cette maison ». 

« Si quelqu'un m'aime, il gardera ma parole, et mon Père l' aimera; nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui. » (en la fête des Apôtres St Simon et Jude ce 28 octobre).

Zachée a accueilli Jésus dans sa maison et son cœur en devient la demeure intérieure. C’est pour lui comme une renaissance. Nous disons avoir rencontré Jésus. Sam, Ange, Laurence, Sabrina désirent aussi le rencontrer à travers leur confirmation et leur baptême prochains.

Baptême et confirmation sont événements de grâce pour la personne moyennant l’acte de foi et le désir de rencontre avec Jésus qui nous révèlent à nous mêmes dans l’amour, la vérité et la joie de l’Esprit Saint et de l’Evangile.

Par le baptême et la confirmation, et dans chaque eucharistie, Jésus veut trouver en nos cœurs sa demeure. Car c’est là qu’il y a foi et amour à éveiller sans cesse, à sauver, à faire miséricorde, à guérir, à élever, à accomplir. Le cœur du baptisé devient demeure du Seigneur à combler. En cette demeure qu’est notre personne, unique, singulière, sacrée, est proposé un bonheur qui se présente comme un chemin avec le Christ, bien particulier : « comme à nul autre semblable » (St Ignace). De notre cœur comme du cœur de Marie peut alors jaillir la louange, l’action de grâce et l’espérance.

Père Nicolas Derrey

 

 

Commenter cet article