Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
paroisse Saint Bruno des Chartreux - diocèse de Troyes

Voeux interreligieux du Nouvel An 2018 des communautés juive, chrétienne et musulmane - les textes

3 Janvier 2018, 19:34pm

Publié par nicolas derrey

 

DISCOURS d’INTRODUCTION

POUR LES VŒUX INTERRELIGIEUX DU 10 JANVIER : 

 

Monsieur le préfet Thierry Mosimann (ou représenté par Monsieur ou Madame…

Madame la sous-préfète Sylvie Cendre (ou représenté par Monsieur ou Madame…

Monsieur le Président du Conseil Départemental Philippe Pichery (ou représenté par Monsieur ou Madame…

Monsieur le Maire François Baroin (ou représenté par Monsieur ou Madame…

Mesdames et Messieurs les autorités administratives, militaires, culturelles, sociales, associatives, ou représentant ces autorités,

Mesdames et Messieurs les élus,

Mesdames et Messieurs,

Frères et sœurs Juifs,

Frères et sœurs chrétiens d’Orient,

Frères et sœurs orthodoxes,

Frères et sœurs catholiques,

Frères et sœurs musulmans,

Frères et sœurs protestants,

 

Tous les responsables des communautés juives, chrétiennes, musulmanes de Troyes et de l’Aube qui ont préparé cette soirée, vous souhaitent la bienvenue. Et, ensemble, nous vous disons tout le plaisir que nous ressentons d’être là, aujourd’hui, pour mettre en pratique une tradition, celle de la présentation des vœux.

Il est vrai que ce moment de retrouvailles vient s’inscrire dans la continuité du travail de notre groupe interreligieux.

Nous vous souhaitons, à toutes et à tous, nos meilleurs vœux de bonne santé, de bonheur personnel et familial, et de succès dans vos entreprises. Ces vœux et prières vont aussi aux personnes qui vous sont chères, et à l’ensemble des citoyens aubois.

Nos pensées vont également vers les personnes les plus démunies, les personnes seules, et les malades, ainsi que vers toutes celles et tous ceux qui profitent des moments de bonheur donnés par Dieu.

Nous saluons tous les amis juifs, chrétiens et musulmans qui ont répondu à l’invitation de notre groupe interreligieux. Et à travers eux et leurs communautés, ce sont leurs efforts et leur travail pour promouvoir le vivre ensemble dans notre département que nous voulons saluer.

Les communautés religieuses représentées ce soir poursuivront leurs efforts pour la promotion de la paix et du vivre ensemble avec toutes les institutions locales, religieuses ou non religieuses.

Notre présence ici démontre une volonté ferme d’être des acteurs du vivre ensemble et des bâtisseurs de paix.

Depuis de nombreuses années, nous participons activement à servir l’intérêt général. En même temps, l’année qui vient de s’écouler a également apporté avec elle incertitudes, conflits et menaces pour la PAIX. Nous voulons profiter de cette soirée pour avoir aussi une pensée pour les personnes victimes de l’obscurantisme.

Face au climat de pessimisme qui règne, notre foi en Dieu nous donne l’espoir nécessaire pour continuer à œuvrer sur le chemin du Bien et de la Paix.

En 2017, nous pouvons être heureux d’avoir enregistré des succès dans le domaine du dialogue entre les communautés, par la mise en place de cérémonies communes, par des portes ouvertes, des rencontres, et une cérémonie interreligieuse des vœux, comme celle que nous faisons ce soir.

En 2018, nous voulons continuer sur ce chemin en réfléchissant ensemble sur les symboles de nos trois religions et leur signification pour la paix entre les peuples. Il y a là un défi pour nous tous, hommes et femmes de religion, athées et agnostiques.

Nous sommes prêts à relever ce défi en 2018 dans l’intérêt de nos communautés, du dialogue et du respect mutuel.

Recevez nos vœux fraternels pour cette nouvelle année 2018. Qu’elle soit une année de bonheur et de prospérité pour nous tous. Que la paix soit avec vous.

VŒUX DES COMMUNAUTÉS RELIGIEUSES JUIVES,

CHRÉTIENNES ET MUSULMANES

 

     L’année 2018 commence dans un contexte de conflits et de menaces pour la paix, d’incertitudes climatiques avec toutes leurs conséquences pour la vie de beaucoup d’hommes, de continuation de déplacements de populations qui viennent  nous demander un refuge et une nouvelle raison d’espérer. Nous, croyants en un Dieu qui aime l’homme, nous avons conscience de notre responsabilité de traduire cet amour dans nos choix de vie, dans nos décisions et dans nos engagements. C’est ce que nous voudrions faire encore plus en cette année 2018, là où nous sommes. Nous avons peu de prises sur les grandes orientations politiques, et sociétales à un niveau international, mais là où nous sommes, nous pouvons poser des questions, refuser les exclusions et les discriminations, travailler à plus de justice, favoriser une plus équitable répartition des fruits de la terre. Et aussi prier.

 

      Nous, communautés religieuses de l’Aube, nous voudrions rappeler que c’est là le défi que nous avons tous à relever dans notre environnement immédiat. Mais aussi que nous sommes invités à le relever ensemble pour transformer notre monde. Au début de cette année nous souhaitons à chacune et à chacun de se laisser entraîner par la coalition du bien. Qu’en cette année 2018 nous sachions donner au monde le signe de notre volonté de convertir nos attitudes trop centrées sur nos intérêts, nos réalités communautaires quelquefois trop fermées et trop exclusives.

 

Que 2018 fasse progresser notre désir partagé d’un monde libéré de ses méfiances et de ses peurs, épris de justice et de fraternité, conscients que nous sommes de n’avoir pas seulement à le dire, mais à le faire … Soyons des semeurs d’espérance et des bâtisseurs de paix.

Que la paix soit avec vous. Salam, Shalom.

 

10 janvier 2018

télécharger la feuille-infos de la paroisse Saint Bruno

Commenter cet article