Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
paroisse Saint Bruno des Chartreux - diocèse de Troyes

15 Mars 2020 – 3èmeDimanche de Carême 2020

15 Mars 2020, 13:07pm

Publié par nicolas derrey

l'hôpital de Troyes vu de Saint Bruno - prions pour les personnes hospitalisées et tous les soignants

l'hôpital de Troyes vu de Saint Bruno - prions pour les personnes hospitalisées et tous les soignants

15 Mars 2020 – 3èmeDimanche de Carême 2020

 

Appel de Monseigneur Stenger du 14 mars

concernant la célébration du culte dominical

 

    Je suppose que vous avez tous entendu le premier ministre qui demande qu’à partir de ce soir minuit les rassemblements non indispensables soient annulés. Les lieux de culte sont réputés rester ouverts, mais il nous est demandé de ne pas y célébrer le culte. Ce ne sera pas facile pour nous, puisque nous n’avions pas envisagé cette restriction qui signifie un accroissement du danger.

Faites pour le mieux. Il faut prévoir l’accueil de ceux qui viennent, peut-être prendre le temps de discuter avec ceux qui seront là de ces mesures que nous devons prendre par solidarité avec nos frères humains, lire si vous voulez le message que j’ai envoyé et prendre ensemble le temps de dire la prière proposée ou toute autre.

 

Disons donc clairement que nous sommes invités à annuler les célébrations de l’eucharistie, prendre le temps le temps d’un accueil, d’une explication et d’une invitation à la prière. C’est ce que je préconise, en vous faisant confiance dans la manière de gérer le problème. Je pensais que nous avions un week-end pour prendre les dispositions nécessaires. Il semble que nous ne l’ayons pas.

 

En communion fraternelle.

+ Marc STENGER

   Évêque de Troyes

________________

 

Après avoir consulté plusieurs personnes représentatives de nos groupes paroissiaux nous vous informons que la messe de 10h 30 ne sera pas célébrée ce dimanche 15 Mars à St Bruno. Suivant les recommandations de notre évêque quant à l’accueil des personnes qui se présenteraient, nous proposerons toutefois aux quelques personnes présentes de dire ensemble la prière que notre évêque a composé pour nous de tout son cœur de pasteur de notre diocèse. 

Les personnes qui accompagnent Justine et Florence sur le chemin de leur baptême pourront rester pour célébrer leur premier scrutin prévu en ce dimanche de la Samaritaine.  Cela se passera à la chapelle suffisamment grande pour être à distance d’un mètre les uns des autres et sans solennité.

Père Nicolas Derrey

 

Prière diocésaine pour ce temps de pandémie

 

   Dieu Notre Père, Seigneur et Maître de l’Univers, toujours attentif à la clameur de ceux qui t’invoqueront.

Nous savons que tu es proche de nous dans les difficultés et les joies de notre vie quotidienne.

Tu nous l’as montré dans la personne de ton Fils, Jésus, qui s’est fait homme pour être notre Sauveur.

Aujourd’hui encore, il ne nous laisse pas orphelins mais nous envoie l’Esprit Saint qui pousse à la prière.

C’est pourquoi devant l’épidémie qui secoue notre monde, nous recourons à Toi, Dieu notre Père,

avec foi et confiance.

Nous te demandons, alors que nous souhaitons que cesse ce fléau, que triomphe la foi sur la peur, la solidarité sur l’égoïsme et la Vie sur la mort.

Toi le Dieu de bonté et de tendresse qui élèves les petits et les pauvres, prends pitié de nous et de notre monde.  AMEN

 

 

 

 

 

Allons aux sources inaltérables !

                                  

Un écho de la Parole de de Dieu (1èreLecture Exode 17, 3-7) dans notre vie par Michel Marty, diacre

 

Que ferions-nous si nous étions aujourd'hui en plein désert, sans eau ? … Et bien comme les hébreux de l'époque : l'on s'en prendrait au gouvernement et au chef de l'État, car Moïse est à la fois les deux. Combien de fois avons-nous pu entendre : « c'était mieux avant ! ». Pire, l'on risque aussi de s'en prendre à Dieu : « mais qu'est-ce que j'ai fait au Bon Dieu pour subir ces épreuves !». Alors nous défions et accusons Dieu : c'est le sens des mots Massa et Meriba (lieux symboliques que l'on ne trouvera pas sur une carte) qui veulent dire défi et accusation. L'homme d'aujourd'hui manquerait-il aussi de ce manque de confiance en Dieu ? Dieu nous a créé libre : libre d'aimer, de haïr, d'aider, d'être égoïste, de partager, de tout garder, de respecter, d'être arrogant, de croire, de nier son existence. Aimer, aider, partager, respecter, croire sont des actions qui nous font vivre et vivre dans la foi. L'eau de la source du rocher du Mont Horeb et l'eau du puits de la Samaritaine sont des sources inaltérables qui désaltèrent. En puisant dans la Bible, nous apaisons notre soif de la connaissance de Dieu, nous retrouvons nos racines divines.Et oui, Dieu fait de nous ses enfants, n'oublions pas qu'il nous a créés à son image avec un corps, une âme, un esprit. Quelle image donnent aujourd'hui les croyants à leur contemporains ?Quelle image donnons-nous à nos assemblées ? Donnons du sens à notre vie qu'elle soit privée ou paroissiale. 

Michel Marty    diacre

Commenter cet article