Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
paroisse Saint Bruno des Chartreux - diocèse de Troyes

Dimanche 13 Juin 2021 - 11ème dimanche du temps ordinaire - Année B

12 Juin 2021, 18:30pm

Publié par nicolas derrey

Dimanche 13 Juin 2021 - 11ème dimanche du temps ordinaire - Année B

Rencontres à Saint Bruno - annonces paroissiales et diocésaines

Retour sur la visite de la « Mosquée de la Fraternité » : Nous étions nombreux à rendre visite ensemble à nos amis et voisins musulmans des Chartreux à l’occasion de la journée portes-ouvertes dimanche dernier. Nous y avons été accueillis chaleureusement et fraternellement…La présentation du projet et de sa réalisation, de ses raisons, avec les explications tant de l’Imam et du président que des jeunes femmes engagées et des enfants eux-mêmes venus témoigner de ce qu’ils vivent sur le plan aussi culturel nous ont vivement intéressés.                                      

 Que toutes et tous soient remerciés…et continuons  d’approfondir nos liens d’amitié. 

 

Retraite spirituelle des prêtres : Je serai absent pour le temps de retraite spirituelle demandée aux prêtres du diocèse du lundi 14 au jeudi 17 juin – Nicolas Derrey.

Action Catholique des Femmes & Solidarité Femmes Aube : Vendredi 18 Juin 2021 de 17h45 à 19h45 109 avenue Edouard Herriot - Troyes :  L’A.C.F « Femmes solidaires en marche pour construire demain ».  Notre projet associatif 2020-2022 invite les femmes à être solidaires et à œuvrer contre les violences envers les femmes. Aussi l’ACF à Saint Bruno des Chartreux organise une soirée.

conférence-débat contre toutes les violences faites aux femmes ! Qu’elles soient verbales, psychologiques, physiques, économiques et sexuelles. Toutes celles et ceux qui le souhaitent pourront prendre part à cette soirée. Venez écouter Solidarité - Femmes - Aube

 

Quête de ce dimanche : pour la paroisse Saint Bruno et pour les prêtres en retraite.

La quête pour l’Hospitalité de Champagne inclut le « voyage-pèlerinage de la solidarité ». Ce dernier permet aux malades démunis d’aller prier la Vierge Marie à Lourdes dans le cadre du pèlerinage diocésain du 26 au 30 juillet 2021. Ceux et celles qui s’y inscrivent peuvent bénéficier d’une aide tout en s’engageant à donner du temps pour divers services d’entraide. Merci de votre générosité lors de la quête du dimanche 6 juin à la sortie de la messe. Il n’est jamais trop tard pour y participer (enveloppes à transmettre à Simone). Quelques personnes de St Bruno doivent se rendre à Lourdes dans ce cadre.

SAMEDI 19 JUIN dans nos locaux du 43 av. Herriot : trois rendez-vous !

Association diocésaine : Samedi 19 juin à 9h 30 : Notre paroisse accueille dans la vaste église de St Bruno l’assemblée générale de l’Association Diocésaine. Accueil à partir de 9h. à l’église entrée principale sud.

Paëlla : Samedi 19 juin distribution en drive à partir de 10h 30 au 43 av. Edouard Herriot. Se présenter à la porte côté av. Edouard Herriot sous le haut-vent. Distribution dans la chapelle.

Banque alimentaire : Samedi 19 Juin à la salle du 1erétage ; descente par l’escalier côté rue de Verdun. Merci aux bénévoles qui assureront le « service d’ordre » pour diriger les personnes de la BA, de la Paëlla et de l’AG diocésaine vers le bon endroit. Merci de vous proposer !

 

Intentions de messe :

  • Nos défunts : Me Sabine Cherpin ; les défunts de toutes les familles représentées dans notre église Saint Bruno en cette célébration des professions de foi.
  • Actions de grâce : pour la sortie de l’hôpital d’Olivia Malonga 

pour le Père Didier Noblot, prêtre du diocèse de Troyes, appelé à l’épiscopat par le pape François. Il devient évêque de Saint-Flour

Pour la profession temporaire de Marie-Mickaëlle. Elle devient Sœur Ingrid Beaujour au Monastère de la Visitation de Troyes.

 

COURT COMMENTAIRE SUR LA PREMIERE LECTURE DU 13 JUIN 2021
Du Livre d'
Ézechiel 17, 22-24

Ainsi parle le Seigneur Dieu : « À la cime du grand cèdre, je prendrai une tige ; au sommet de sa ramure,
j’en cueillerai une toute jeune, et je la planterai moi-même sur une montagne très élevée. Sur la haute montagne d’Israël je la planterai. Elle portera des rameaux, et produira du fruit, elle deviendra un cèdre magnifique. En dessous d’elle habiteront tous les passereaux et toutes sortes d’oiseaux, à l’ombre de ses branches ils habiteront. Alors tous les arbres des champs sauront que Je suis le Seigneur : je renverse l’arbre élevé et relève l’arbre renversé, je fais sécher l’arbre vert et reverdir l’arbre sec. Je suis le Seigneur, j’ai parlé,
et je le ferai. »

Pour un éclaircissement immédiat du texte écrit au VIème siècle avant Jésus-Christ, il faut se souvenir que Jérusalem a été prise par deux fois en -597 et – 587 par le Roi Nabuchodonosor, grand roi de Babylone, avec la déportation, à chaque fois, d' une partie de la population. La destruction de la ville sainte et de son Temple a été une catastrophe pour le Peuple Hébreux. Devant une telle souffrance, il fallait bien « remonter le moral des troupes », comme après toute défaite humiliante, et répondre à la question du Peuple « Dieu nous aurait-il abandonnés, nous ses élus ? ». C'est pourquoi celui qu'on appelle Ézéchiel compose une parabole pleine d'Espérance pour les vaincus, comme l'aurait fait -un peu- notre grand poète LA FONTAINE. Deux symboles nous « sautent » aux yeux : un grand cèdre (le roi hébreux mais aussi dans une certaine mesure ses sujets) et une haute montagne (en l'occurrence Jérusalem, ville la plus haute spirituellement). Nous en arriverions presque à imaginer un jardin d'Éden, qui va germer d'un presque rien, où tous les oiseaux (autrement dit tous les Peuples)  vont venir contempler la puissance d'Amour de Dieu, source d'espérance et de confiance.
Notre pauvre terre n'est pas encore totalement à l'image de ce grand cèdre en danger. Cependant, nombreux sont les spécialistes qui nous mettent en garde sur le devenir de notre planète et sur l'enjeu néfaste de notre civilisation surconsommatrice. Notre Pape François a repris le flambeau, comme pour réveiller nos consciences -un peu endormies il faut l'avouer-, mais des jeunes aussi -et de plus en plus jeunes-. Aurons nous la sagesse de les écouter et de modifier nos comportements ? Si nous ne faisons rien, la nature saura bien nous le faire sentir en accentuant sa révolte. Il ne s'agit plus d'écologie bobo (contraction de bourgeois-bohème) à la mode des années 80. Il y a péril en la demeure, mais péril qui peut être diminué dans un premier temps si nous
nous sentons tous concernés. Bien sûr, il y aura toujours des personnes, des publicistes, des fake news (fausses nouvelles) pour nous inciter à consommer toujours d'avantage et ainsi piller les ressources naturelles. L'Évangile de ce jour nous rappelle que l'ivraie pousse en même temps que le bon grain...
Le Pape François, je l'ai déjà cité par le passé a écrit sa deuxième encyclique « Laudato Si » (Loué sois-tu) entièrement de sa main. Il nous encourage à revoir nos modes de vie depuis    Juin 2015… Mais ce changement nécessite une véritable conversion intérieure. Il faut que tous les Pays, quel que soit le régime politique, que tous ceux qui détiennent un pouvoir politique ou économique et financier (ah, les finances!), tous les responsables religieux, toutes les communautés paroissiales se sentent concernés. MAIS CELA NE SUFFIT PAS : ET NOUS PERSONNELLEMENT QUE SOMMES NOUS PRETS A « SACRIFIER » ? Toi, Michel que fais-tu ? C'est tellement plus facile de se décharger sur les autres...
Portez-vous bien, prenez soin de vous... des autres, et bien-sûr, de la Planète Terre.

Michel

Commenter cet article