Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
paroisse Saint Bruno des Chartreux - diocèse de Troyes

16 janvier 2022 - 2ème dimanche du temps ordinaire - Année C & dimanche 23 janvier prochain

14 Janvier 2022, 19:47pm

Publié par nicolas derrey

feuille d'assemblée du 16 janvier 2022 à télécharger

Annonces en vue du dimanche 23 janvier :

Installation de Mgr Alexandre JOLY à la Cathédrale

installation de Mgr Alexandre JOLY à Troyes - 23 Janvier 2022

 

La Semaine de l’Unité des Chrétiens :

Janvier 2022 : semaine de prière pour l’unité des chrétiens.

semainedepriere.unitedeschretiens.fr.

La traditionnelle semaine de prière pour l’unité a été préparée, pour 2022, par des chrétiens du Moyen-Orient qui ont choisi, pour différentes raisons, le thème de l’étoile qui s’est levée en Orient : « Nous avons vu son astre à l’Orient et nous sommes venus lui rendre hommage » (Mt2, 2). Les Mages nous révèlent l’unité entre toutes les nations voulue par Dieu. Rappelons que le mot grec oikouménè, d’où vient le français œcuménisme, désigne l’ensemble de la terre habitée. Des extraits du chapitre 2 de l’évangile de Matthieu sont proposés à la méditation et à la prière pour les 8 jours de la semaine (du 18 au 25 janvier). Pour toute information complémentaire, se rendre sur le site :

Dans l’Aube, deux temps forts sont programmés à Troyes et Romilly :

  1. le mercredi 19 janvier à 18 h 30 à Troyes célébration au temple de l’Eglise Protestante Unie, 1, quai des Comtes de Champagne. Prédication de Mgr Alexandre JOLY
  2. le vendredi 21 janvier à Romilly-sur-Seine : messe à 18 h à l’église Saint-Martin ; repas partagé à 19 h salle paroissiale, 7, avenue Maréchal de Lattre de Tassigny ; veillée de prière œcuménique à 20 h dans la chapelle du presbytère (même adresse que la salle paroissiale). Les personnes sont libres de participer à tel ou tel moment, ou à l’ensemble ! 

Catéchèse :  Paroisses Troyes-sud : Jeudi 20 Janvier à 20h aux Trévois réunion de préparation de la retraite de profession de foi.

COMMENTAIRE DE LA 1ere LECTURE DU 2ème Dimanche ordinaire  16 01 22

Lecture du livre du prophète Isaïe 62, 1-5

Pour la cause de Sion, je ne me tairai pas, et pour Jérusalem, je n’aurai de cesse que sa justice ne paraisse dans la clarté, et son salut comme une torche qui brûle. Et les nations verront ta justice ; tous les rois verront ta gloire. On te nommera d’un nom nouveau que la bouche du Seigneur dictera. Tu seras une couronne brillante dans la main du Seigneur, un diadème royal entre les doigts de ton Dieu. On ne te dira plus : « Délaissée ! » À ton pays, nul ne dira : « Désolation ! » Toi, tu seras appelée « Ma Préférence », cette terre se nommera « L’Épousée ». Car le Seigneur t’a préférée, et cette terre deviendra « L’Épousée ». Comme un jeune homme épouse une vierge, ton Bâtisseur t’épousera. Comme la jeune mariée fait la joie de son mari, tu seras la joie de ton Dieu.

Voilà un texte qui n'est pas sans me rappeler un autre Livre de la Bible : le Cantique des Cantiques par sa poésie et son caractère sentimental, presque sensuel. Ne trouvez-vous pas qu' Isaïe attribue à Dieu des mots humains qui ne manquent pas d'audace, surtout qu'à son époque on est loin de parler de l'amour humain ! Le Tartuffe de Molière aurait mis son mouchoir sur cette prose qu'il n'aurait voulut voir...

Isaïe décrit d'un manière admirable la manière dont Dieu nous aime, et comme le disait un diacre du diocèse de Rennes, pour nous parler de cet amour, il utilise la comparaison la plus forte que les hommes puissent comprendre : l’amour du jeune marié pour sa femme, l’amour du fiancé pour sa fiancée : « L’amour dont nous rêvons tous un jour ou l’autre, l’amour qui invente des mots nouveaux pour dire la tendresse d’une relation personnelle et privilégiée entre deux personnes. » Je crois que dans ces deux phrases tout est dit et qu'il n'y a rien à rajouter. 


Oui Dieu nous donne cet Amour , mais nous n'en avons pas toujours conscience.
C'est à partir du Prophète Osée que le Peuple élu a commencé à être comparé à une épouse. Les notions de mariage, d'époux, d'alliance et d' amour sont liés et remontent à la nuit des temps. Par l'intermédiaire de Moïse, Dieu a fait une alliance inconditionnelle avec son Peuple, en lui donnant une Loi - sur des tablettes de pierre nous dit la Bible - qui a été enfermée dans l'Arche d' Alliance-. Mais savez-vous la signification de l'alliance que se donnent les époux lors de leur mariage ? C'est un peu un contrat visible qui prend la forme d'un anneau dont la forme n'a pas été choisie par hasard, c'est un cercle qui n'a ni début ni fin en signe d'éternité.


Pour nous chrétiens, la nouvelle Jérusalem, c'est l'Église du Christ, l'épouse de l'Agneau. Saint Jean y fait allusion notamment dans le Livre de l'Apocalypse. Notre Église est à la fois sainte parce que fondée par le Christ et mal sainte parce qu'elle est composée de personnes comme vous et moi, avec l'apport de nos charismes, certes, mais aussi celui de nos faiblesses, des scandales douloureux récents sont là pour nous le rappeler.
Alliance, mariage... n' hésitons à relire l'Évangile de ce jour qui nous montre un des premiers signes de la vie d'adulte du Christ. Il « sauve » de la honte, sur la demande de Marie sa mère, un marié qui n'a pas été assez prévoyant dans l'approvisionnent des boissons. Cet épisode des Noces de Cana est dans toutes les mémoires. 

Bonne année à vous tous, et à la semaine prochaine en prenant toujours soin de vous... et des autres.

Michel Marty diacre du Diocèse de Troyes - Paroisse St Bruno

Commenter cet article