Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
paroisse Saint Bruno des Chartreux - diocèse de Troyes

Dimanche 13 Juin 2021 - 11ème dimanche du temps ordinaire - Année B

12 Juin 2021, 18:30pm

Publié par nicolas derrey

Dimanche 13 Juin 2021 - 11ème dimanche du temps ordinaire - Année B

Rencontres à Saint Bruno - annonces paroissiales et diocésaines

Retour sur la visite de la « Mosquée de la Fraternité » : Nous étions nombreux à rendre visite ensemble à nos amis et voisins musulmans des Chartreux à l’occasion de la journée portes-ouvertes dimanche dernier. Nous y avons été accueillis chaleureusement et fraternellement…La présentation du projet et de sa réalisation, de ses raisons, avec les explications tant de l’Imam et du président que des jeunes femmes engagées et des enfants eux-mêmes venus témoigner de ce qu’ils vivent sur le plan aussi culturel nous ont vivement intéressés.                                      

 Que toutes et tous soient remerciés…et continuons  d’approfondir nos liens d’amitié. 

 

Retraite spirituelle des prêtres : Je serai absent pour le temps de retraite spirituelle demandée aux prêtres du diocèse du lundi 14 au jeudi 17 juin – Nicolas Derrey.

Action Catholique des Femmes & Solidarité Femmes Aube : Vendredi 18 Juin 2021 de 17h45 à 19h45 109 avenue Edouard Herriot - Troyes :  L’A.C.F « Femmes solidaires en marche pour construire demain ».  Notre projet associatif 2020-2022 invite les femmes à être solidaires et à œuvrer contre les violences envers les femmes. Aussi l’ACF à Saint Bruno des Chartreux organise une soirée.

conférence-débat contre toutes les violences faites aux femmes ! Qu’elles soient verbales, psychologiques, physiques, économiques et sexuelles. Toutes celles et ceux qui le souhaitent pourront prendre part à cette soirée. Venez écouter Solidarité - Femmes - Aube

 

Quête de ce dimanche : pour la paroisse Saint Bruno et pour les prêtres en retraite.

La quête pour l’Hospitalité de Champagne inclut le « voyage-pèlerinage de la solidarité ». Ce dernier permet aux malades démunis d’aller prier la Vierge Marie à Lourdes dans le cadre du pèlerinage diocésain du 26 au 30 juillet 2021. Ceux et celles qui s’y inscrivent peuvent bénéficier d’une aide tout en s’engageant à donner du temps pour divers services d’entraide. Merci de votre générosité lors de la quête du dimanche 6 juin à la sortie de la messe. Il n’est jamais trop tard pour y participer (enveloppes à transmettre à Simone). Quelques personnes de St Bruno doivent se rendre à Lourdes dans ce cadre.

SAMEDI 19 JUIN dans nos locaux du 43 av. Herriot : trois rendez-vous !

Association diocésaine : Samedi 19 juin à 9h 30 : Notre paroisse accueille dans la vaste église de St Bruno l’assemblée générale de l’Association Diocésaine. Accueil à partir de 9h. à l’église entrée principale sud.

Paëlla : Samedi 19 juin distribution en drive à partir de 10h 30 au 43 av. Edouard Herriot. Se présenter à la porte côté av. Edouard Herriot sous le haut-vent. Distribution dans la chapelle.

Banque alimentaire : Samedi 19 Juin à la salle du 1erétage ; descente par l’escalier côté rue de Verdun. Merci aux bénévoles qui assureront le « service d’ordre » pour diriger les personnes de la BA, de la Paëlla et de l’AG diocésaine vers le bon endroit. Merci de vous proposer !

 

Intentions de messe :

  • Nos défunts : Me Sabine Cherpin ; les défunts de toutes les familles représentées dans notre église Saint Bruno en cette célébration des professions de foi.
  • Actions de grâce : pour la sortie de l’hôpital d’Olivia Malonga 

pour le Père Didier Noblot, prêtre du diocèse de Troyes, appelé à l’épiscopat par le pape François. Il devient évêque de Saint-Flour

Pour la profession temporaire de Marie-Mickaëlle. Elle devient Sœur Ingrid Beaujour au Monastère de la Visitation de Troyes.

 

COURT COMMENTAIRE SUR LA PREMIERE LECTURE DU 13 JUIN 2021
Du Livre d'
Ézechiel 17, 22-24

Ainsi parle le Seigneur Dieu : « À la cime du grand cèdre, je prendrai une tige ; au sommet de sa ramure,
j’en cueillerai une toute jeune, et je la planterai moi-même sur une montagne très élevée. Sur la haute montagne d’Israël je la planterai. Elle portera des rameaux, et produira du fruit, elle deviendra un cèdre magnifique. En dessous d’elle habiteront tous les passereaux et toutes sortes d’oiseaux, à l’ombre de ses branches ils habiteront. Alors tous les arbres des champs sauront que Je suis le Seigneur : je renverse l’arbre élevé et relève l’arbre renversé, je fais sécher l’arbre vert et reverdir l’arbre sec. Je suis le Seigneur, j’ai parlé,
et je le ferai. »

Pour un éclaircissement immédiat du texte écrit au VIème siècle avant Jésus-Christ, il faut se souvenir que Jérusalem a été prise par deux fois en -597 et – 587 par le Roi Nabuchodonosor, grand roi de Babylone, avec la déportation, à chaque fois, d' une partie de la population. La destruction de la ville sainte et de son Temple a été une catastrophe pour le Peuple Hébreux. Devant une telle souffrance, il fallait bien « remonter le moral des troupes », comme après toute défaite humiliante, et répondre à la question du Peuple « Dieu nous aurait-il abandonnés, nous ses élus ? ». C'est pourquoi celui qu'on appelle Ézéchiel compose une parabole pleine d'Espérance pour les vaincus, comme l'aurait fait -un peu- notre grand poète LA FONTAINE. Deux symboles nous « sautent » aux yeux : un grand cèdre (le roi hébreux mais aussi dans une certaine mesure ses sujets) et une haute montagne (en l'occurrence Jérusalem, ville la plus haute spirituellement). Nous en arriverions presque à imaginer un jardin d'Éden, qui va germer d'un presque rien, où tous les oiseaux (autrement dit tous les Peuples)  vont venir contempler la puissance d'Amour de Dieu, source d'espérance et de confiance.
Notre pauvre terre n'est pas encore totalement à l'image de ce grand cèdre en danger. Cependant, nombreux sont les spécialistes qui nous mettent en garde sur le devenir de notre planète et sur l'enjeu néfaste de notre civilisation surconsommatrice. Notre Pape François a repris le flambeau, comme pour réveiller nos consciences -un peu endormies il faut l'avouer-, mais des jeunes aussi -et de plus en plus jeunes-. Aurons nous la sagesse de les écouter et de modifier nos comportements ? Si nous ne faisons rien, la nature saura bien nous le faire sentir en accentuant sa révolte. Il ne s'agit plus d'écologie bobo (contraction de bourgeois-bohème) à la mode des années 80. Il y a péril en la demeure, mais péril qui peut être diminué dans un premier temps si nous
nous sentons tous concernés. Bien sûr, il y aura toujours des personnes, des publicistes, des fake news (fausses nouvelles) pour nous inciter à consommer toujours d'avantage et ainsi piller les ressources naturelles. L'Évangile de ce jour nous rappelle que l'ivraie pousse en même temps que le bon grain...
Le Pape François, je l'ai déjà cité par le passé a écrit sa deuxième encyclique « Laudato Si » (Loué sois-tu) entièrement de sa main. Il nous encourage à revoir nos modes de vie depuis    Juin 2015… Mais ce changement nécessite une véritable conversion intérieure. Il faut que tous les Pays, quel que soit le régime politique, que tous ceux qui détiennent un pouvoir politique ou économique et financier (ah, les finances!), tous les responsables religieux, toutes les communautés paroissiales se sentent concernés. MAIS CELA NE SUFFIT PAS : ET NOUS PERSONNELLEMENT QUE SOMMES NOUS PRETS A « SACRIFIER » ? Toi, Michel que fais-tu ? C'est tellement plus facile de se décharger sur les autres...
Portez-vous bien, prenez soin de vous... des autres, et bien-sûr, de la Planète Terre.

Michel

Voir les commentaires

Dimanche 6 Juin 2021 - Fête du Corps et du Sang du Seigneur - année B

5 Juin 2021, 19:19pm

Publié par nicolas derrey

porte du tabernacle de l'église Sainte Savine - le Christ présente le calice

porte du tabernacle de l'église Sainte Savine - le Christ présente le calice

COURT COMMENTAIRE SUR LA PREMIERE LECTURE DE LA FETE DIEU
Lecture du livre de l’Exode 24, 3-8 : En ces jours-là, Moïse vint rapporter au peuple toutes les paroles du Seigneur et toutes ses ordonnances. Tout le peuple répondit d’une seule voix : « Toutes ces paroles que le Seigneur a dites, nous les mettrons en pratique. » Moïse écrivit toutes les paroles du Seigneur. Il se leva de bon matin et il bâtit un autel au pied de la montagne, et il dressa douze pierres pour les douze tribus d’Israël.
Puis il chargea quelques jeunes garçons parmi les fils d’Israël d’offrir des holocaustes, et d’immoler au Seigneur des taureaux en sacrifice de paix. Moïse prit la moitié du sang et le mit dans des coupes ; puis il aspergea l’autel avec le reste du sang. Il prit le livre de l’Alliance et en fit la lecture au peuple. Celui-ci répondit :
« Tout ce que le Seigneur a dit, nous le mettrons en pratique, nous y obéirons. » Moïse prit le sang, en aspergea le peuple, et dit : « Voici le sang de l’Alliance que, sur la base de toutes ces paroles, le Seigneur a conclue avec vous. »

        Oh là là, en voilà de drôles de pratiques anciennes qui sont complètement dépassées à ce jour avec notre mentalité européenne ! Y a t il eu des végétaliens (qui ne mangent pas de viande), des antispécistes (qui défendent un renouveau de l'animalisme), des flexitariens ( qui ont un mode alimentaire visant à consommer moins de viande)pour protester ? Et non, il a fallu plusieurs causes :
du Christ qui s'est offert en unique sacrifice volontaire sur la croix, événement rapporté et développé largement autour de la Méditerranée, par les Évangiles et les premiers missionnaires. Pour les chrétiens, le don suprême du Christ sur la croix s'est substitué aux autres sacrifices et holocaustes : c'est lui qui nous délivre de nos péchés et de la mort éternelle. Une autre cause, c'est la destruction du Temple de Jérusalem, par les armées d'occupation Romaines en l'an 70, qui n'a plus permis le sacrifice d'animaux que les Juifs apportaient afin de racheter leurs péchés, conformément à la Torah reçue par Moïse.


Si ce dernier revenait, il serait aussi perdu par notre civilisation qui laisse à chacun le choix de ses croyances. Seuls les nostalgiques d'un passé révolu pourraient le regretter. Faut-il s'en désoler ? Non, aujourd'hui si nous allons à la messe, ce n'est plus pour faire comme tout le monde, nous sommes passés d'une habitude culturelle (avec ses bons mais aussi avec ses mauvais côtés) à un besoin cultuel. Le vrai sacrifice qui plaît à Dieu c'est un esprit brisé et broyé (c'est à dire dans un langage plus simple et compréhensible d'avoir un cœur humble et vrai), c'est s'offrir soi-même... mais c'est aussi partager de son nécessaire pour les plus démunis.
Lors de son dernier repas, le Christ a institué nos eucharisties : le pain et le vin consacrés deviennent son Corps et son Sang. Prenez et mangez, prenez et buvez en tous.


Faut-il donc communier sous les deux espèces pour communier pleinement ? Dans un article qui a fait référence, les Pères Bernard MAITTE (ancien professeur de séminaire) et J-Philippe REVEL (dominicain théologien) ont écrit :« l'eucharistie nous fait communier au Christ ressuscité et le Christ ressuscité ne meurt plus' (Rm 6,9). Son Corps ne peut donc être séparé de son Âme ni de son Sang, et recevoir le Corps du Christ, c'est recevoir le Christ tout entier. Dès lors, au plan de la présence réelle comme à celui de la communication de la grâce, il n'y a pas de différence entre la communion sous une seule espèce ou sous les deux espèces. la différence se situe au niveau de la signification sacramentelle. « 
Souhaitons que la fin de la pandémie nous permette de revenir, dans certaines circonstances occasionnelles, à cette pratique du partage du Pain et du Vin.
Pain et vin sont signes de repas que l'on aime bien partager, prémices des noces éternelles..

Portez vous bien et prenez soin de vous, de ceux que vous aimez bien, … et aussi un peu moins bien.

 

télécharger la feuille de messe de ce dimanche

Voir les commentaires

invitation : une après-midi PORTE OUVERTE à la nouvelle Mosquée des Chartreux

3 Juin 2021, 19:08pm

Publié par nicolas derrey

Porte ouverte

à la mosquée des Chartreux 

centre cultuel et culturel musulman

Mosquée de la fraternité

          _____________________________

 

Le dimanche 6 Juin 2021,

de 14h à 17h 30

98 av. Edouard Herriot, Troyes.

___________________________________

Venons nombreux !

Que se concrétisent nos liens de fraternité interreligieuse et de quartier… liens anciens, actuels et nouveaux entre la paroisse Saint Bruno et la communauté musulmane aux Chartreux

Appel des responsables de la Paroisse Saint Bruno,

des Sœurs de l’Annonciation

et de Nicolas Derrey, curé de Saint Bruno

 

Nous pouvons aussi nous y rendre ensemble ! 

Chers amis,

Nos amis musulmans des Chartreux avec lesquels nous sommes en relation depuis des années nous invitent à découvrir les nouveaux locaux de la « Mosquée de la fraternité » aux Chartreux et de l’association culturelle et cultuelle ce dimanche 6 juin de 14 heures à 17h 30.

Venons nombreux !
Que se concrétisent nos liens de fraternité interreligieuse et de quartier… Liens anciens, actuels et nouveaux entre la paroisse saint Bruno et la communauté musulmane au Chartreux.

Nous pouvons nous y rendre naturellement à l’heure qui nous convient le mieux.
Pour former une sorte de délégation nous vous invitons aussi à vous y rendre ensemble à plusieurs pour 15 heures. Il suffit de se donner rendez-vous au Relais au 109 avenue Édouard Herriot vers 14h45.


Invitation de responsables de la paroisse
des sœurs de l’Annonciation
de Nicolas Derrey curé de Saint-Bruno


 

 

Voir les commentaires