Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
paroisse Saint Bruno des Chartreux - diocèse de Troyes

Quête en ligne : notre offrande du dimanche ; notre contribution à la mission de l'Eglise aux Chartreux

18 Décembre 2020, 17:55pm

Publié par nicolas derrey

                   

Nos quêtes du dimanche

 quete.catholique.fr 

Un site sécurisé     

Je vous invite à découvrir le site sécurisé qui nous permet de faire notre offrande en ligne. Il suffit de suivre les indications en mentionnant "paroisse Saint Bruno", le diocèse, la ville... 

Si vous réalisez le nombre des dimanche de confinement sans messe et partant, sans quête...à rattraper, ou/et si vous êtes venus sans argent liquide à la messe, je vous invite à prendre connaissance de ce moyen de participer en ligne à la quête. Pourquoi vous en entretenir encore ?

Une situation critique de déficit 

Parce que nous avons pris la mesure de la situation critique. En raison des temps successifs de confinement les quêtes - tant du dimanche qu'à l'occasion des sacrements - ainsi que les dons divers habituels ont considérablement baissé et même quasiment disparu pour ce qui concerne les casuels (dons à l'occasion des sacrements). Toutes les paroisses, sauf exception, rencontrent en effet des difficultés financières. Certaines davantage que d'autres. C'est notre cas à Saint Bruno, d'autant plus que nous avons du faire face juste avant le premier confinement à des frais exceptionnels comme la mise aux normes nouvelles de sécurité de nos bâtiments (ERP).

Nous allons devoir aussi faire l'acquisition d'un défibrillateur d'un montant de 1600 € avec les frais de formation compris. 

La baisse considérable du montant de nos quêtes

Le montant du déficit global de l'Eglise Catholique au plan national est faramineux. Mais, comme les chiffres restent pour ainsi dire abstraits pour beaucoup d'entre nous dans notre communauté, je me limite à un seul exemple en vous indiquant la baisse considérable du montant de nos quêtes du dimanche de 2019 à 2020 à Saint Bruno. Nous sommes descendus de 10977, 59 € à 8172, 73 € !  Et nous n'avons pas eu de don (casuels) à l'occasion des baptêmes et des mariages faute de célébration.

Il faut redire aussi qu'une part de ces quêtes est destinée à soutenir d'autres réalités missionnaires et ecclésiales ("quêtes  impérées" ; Denier de St Pierre ; Aide aux Eglises d'Afrique ; etc).  (Nous aurons à revenir sur la suppression de certaines de ces quêtes). 

Pourtant la situation serait encore plus catastrophique, si beaucoup d'entre vous n'étaient pas restés de fidèles donateurs ou donatrices ou n'avaient pas fait parfois un don exceptionnel. Soyez-en vivement remerciés.

Merci enfin de m'avoir lu et de votre participation généreuses aux quêtes dominicales en ligne ou non. 

Bien fraternellement,

Père Nicolas Derrey

curé de Saint Bruno

MMMMMMMMMMMM

 

Les fidèles peuvent donc se rendre sur le site quete.catholique.fr afin de procéder à leur offrande. Cette plateforme, temporaire et nationale, propose un don simplifié, sécurisé et anonyme mais n’ouvre pas à une déduction fiscale (comme la quête en paroisse). L’intégralité des sommes collectées sera reversée aux diocèses qui se chargeront de les redistribuer aux paroisses concernées par les dons. Ce dispositif vient en complément de moyens déjà mis en place par certains diocèses (plateformes de dons, applications ad hoc, conseil de mettre de côté son offrande chaque dimanche…).

Le site quete.catholique.fr fermera lorsque la célébration des messes en communauté pourra reprendre.

 

Voir les commentaires

Dimanche 20 Décembre 2020 - 4ème Dimanche de l'Avent - Année B-

17 Décembre 2020, 13:05pm

Publié par nicolas derrey

Dimanche 20 Décembre 2020 - 4ème Dimanche de l'Avent - Année B-

Messe dominicale anticipée au Relais paroissial 109 av. E. Herriot à Troyes

Ce samedi 19 Décembre à 19h                                                                             messe brève de 19h à 19h 30, afin d'être rentré chez soi en temps voulu en raison du couvre-feu

COURT COMMENTAIRE SUR LA PREMIERE LECTURE

DE CE DIMANCHE 20 DECEMBRE,

 

Michel Marty, diacre du diocèse de Troyes - Paroisse Saint Bruno

Lecture du deuxième livre de Samuel 7, 1-5.8b-12.14a.16

Le roi David habitait enfin dans sa maison. Le Seigneur lui avait accordé la tranquillité en le délivrant de tous les ennemis qui l’entouraient. Le roi dit alors au prophète Nathan : « Regarde ! J’habite dans une maison de cèdre, et l’arche de Dieu habite sous un abri de toile ! » Nathan répondit au roi : « Tout ce que tu as l’intention de faire, fais-le, car le Seigneur est avec toi. » Mais, cette nuit-là, la parole du Seigneur fut adressée à Nathan : « Va dire à mon serviteur David : Ainsi parle le Seigneur : Est-ce toi qui me bâtiras une maison pour que j’y habite ? C’est moi qui t’ai pris au pâturage, derrière le troupeau, pour que tu sois le chef de mon peuple Israël. J’ai été avec toi partout où tu es allé, j’ai abattu devant toi tous tes ennemis. Je t’ai fait un nom aussi grand que celui des plus grands de la terre. Je fixerai en ce lieu mon peuple Israël, je l’y planterai, il s’y établira et ne tremblera plus, et les méchants ne viendront plus l’humilier, comme ils l’ont fait autrefois, depuis le jour où j’ai institué des juges pour conduire mon peuple Israël. Oui, je t’ai accordé la tranquillité en te délivrant de tous tes ennemis.
Le Seigneur t’annonce qu’il te fera lui-même une maison. Quand tes jours seront accomplis et que tu reposeras auprès de tes pères, je te susciterai dans ta descendance un successeur, qui naîtra de toi,
et je rendrai stable sa royauté. Moi, je serai pour lui un père ; et lui sera pour moi un fils. Ta maison et ta royauté subsisteront toujours devant moi, ton trône sera stable pour toujours. »

Le Roi David tient une grande place dans l'histoire et dans le cœur du Peuple Hébreux, malgré quelques écarts de conduite. Il projeta de faire construire à Jérusalem un temple où serait loué le Seigneur Dieu. Le psaume 131 (132) nous le rappelle également.  C'est son fils Salomon qui construira ce temple il y a 3000 ans environ, y logeant l'Arche d'Alliance qui contenait les Tables de la Loi reçues de Dieu par Moïse sur le mont Horeb. C'est sur son parvis qu'auront lieu les sacrifices d'animaux, et c'est dans une de ses pièces, le Saint des Saints, que le Grand-Prêtre entrera une fois l'an pour prononcer le Nom de Dieu à l'occasion de la fête du Grand Pardon, le Yom Kippour. Il sera détruit 400 ans plus tard, reconstruit ensuite quelques années plus tard, pour être embelli peu de temps avant la naissance du Christ. Mais en 70, il sera définitivement démoli par les Romains, en représailles au soulèvement du peuple Hébreux. A son emplacement se trouve aujourd'hui le Dôme du Rocher, 3ème lieu saint des Musulmans.
Matthieu, dans son Évangile de jeudi dernier (1,1-17) énumère la généalogie de « Jésus, Fils de David », en partant d'Abraham, légitimant ainsi la royauté du Christ, royauté sans couronne, à part celle d'épines.
Pour nous Chrétiens, où se trouve aujourd'hui le Temple de Dieu ? A 20 kilomètres au dessus de nos têtes ? dans nos églises, nos cathédrales ? dans la basilique Saint Pierre  de Rome ? Allez, je vous donne une piste … saint Paul, dans sa première lettre aux Corinthiens... chapitre 3, 16-17  (Vous êtes le temple de Dieu, et l'Esprit de Dieu habite en vous) ; 6, 19-20  (votre corps est le temple de l'Esprit Saint); dans sa deuxième lettre aux Corinthiens 6, 16 (nous sommes de temple du Dieu vivant).  Le Temple de Dieu, c'est nous !Le Tabernacle de Dieu, c'est aussi nous lorsque nous communions ! Mais savez-vous que le Tabernacle, à l'origine était la tente qui abritait l'Arche d'alliance à l'époque de Moïse ? Si nos églises sont construites essentiellement en pierre, en briques,en béton ou en bois, l'Église de Dieu est constituée de pierres vivantes. Nous sommes l'Église de Dieu. Comme pour Zachée, Jésus nous dit encore :

"AUJOURD'HUI, il me faut demeurer chez toi. Le désirez-vous ?"

Prenez soin de vous, préservez vous, vous prendrez ainsi soin des autres.

 

intentions de messe de ce dimanche :

Michel Provin, dont nous avons célébré les obsèques ce jeudi 17 Décembre 2020

Daniel Juneaux ; Père André-Pierre Vandewalle.

Voir les commentaires

Dimanche 13 Décembre 2020 - 3ème dimanche de l'Avent, de la Joie (Laetere) - Année B

12 Décembre 2020, 17:48pm

Publié par nicolas derrey

"Je suis la voix de Celui qui crie dans le désert : "redressez les chemins du Seigneur" - Jean 1, 6-8.19-28. Des Pères du du désert, monastère copte d'Egypte (photo ND)

"Je suis la voix de Celui qui crie dans le désert : "redressez les chemins du Seigneur" - Jean 1, 6-8.19-28. Des Pères du du désert, monastère copte d'Egypte (photo ND)

 

COMMENTAIRE SUR LA PREMIERE LECTURE
    DU DIMANCHE 13 DECEMBRE, 3ème DIMANCHE DE L'AVENT 'ANNEE B

Du livre du prophète Isaïe 61, 1-2a.10-11

L’esprit du Seigneur Dieu est sur moi parce que le Seigneur m’a consacré par l’onction. Il m’a envoyé annoncer la bonne nouvelle aux humbles, guérir ceux qui ont le cœur brisé, proclamer aux captifs leur délivrance, aux prisonniers leur libération, proclamer une année de bienfaits accordée par le Seigneur.
Je tressaille de joie dans le Seigneur, mon âme exulte en mon Dieu. Car il m’a vêtue des vêtements du salut, il m’a couverte du manteau de la justice, comme le jeune marié orné du diadème, la jeune mariée que parent ses joyaux. Comme la terre fait éclore son germe, et le jardin, germer ses semences, le Seigneur Dieu fera germer la justice et la louange devant toutes les nations.

Ne trouvez-vous pas que le prophète Isaïe a une vision anticipée à la fois du Christ, mais aussi de ce qu'est le baptême ? Je retiens quelques éléments : consécration, annonce, guérison, délivrance, libération, bienfait. Oui, par notre baptême, nous sommes tous des « petits Christ » appelé par le Seigneur Dieu à vivre ce que Jésus nous a laissé. En premier, bien sûr, il y a l'Amour (de Dieu, des autres, de soi). L'Amour transforme tout. A tel point que, si vous y mettez de l'Amour vous pourrez dire des choses même difficiles à entendre, et vous serez écouté. A cet Amour, j'ajouterai volontiers la Joie, bonheur intérieur qui rejaillit sur l'extérieur. Comment ne pas penser à Marie et à cette belle prière du Magnificat dont on retrouve des traces chez Isaïe ? Comment ne pas être joyeux (malgré les restrictions de circulation et de rassemblement de fin d'année) à la volonté de Dieu de faire germer en notre humanité Jésus qui est l'image visible du Père ?


Préparons nous à Noël, en commençant à nous orner non pas de diadème, de joyaux, mais de guirlandes d'amour et de boules de joie. Noël sera à la hauteur de ce que nous en ferons. Voyez dans votre sapin, si vous en avez un à la maison, l'arbre toujours vert, le symbole de la Vie. Le monde chrétien n'a fait que reprendre cette image du monde païen certes, mais y a jouté celle de l'arbre de vie du jardin d'Éden, et également l'arbre de la croix.


Bien que nos enfants soient partis de la maison depuis de nombreuses années, avec mon épouse Nelly, nous continuons à reconstituer, jour après jour à partir du premier dimanche de l'Avent, jusqu'à l'Épiphanie notre crèche avec de nombreux personnages symboliques comme la paix, la joie, l'entraide, l'innocence ou des personnages folkloriques ou bibliques et des animaux.
Peut-être, qu'en cette année exceptionnelle vous ne pourrez vous retrouver en fin d'année avec toute votre famille, vos amis. Peut-être avez vous le moral en berne. Alors je vous invite à vivre à fond la ou les messes des 24 et 25 Décem-bre, louer le Seigneur malgré la tristesse, et de porter dans votre cœur tous ceux avec qui vous auriez aimé partager un moment convivial et chaleureux.
Prenez bien soin de vous.

Michel Marty, diacre du Diocèse de Troyes, paroisse Saint Bruno

"Voici l'Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde"

Voir les commentaires

Dimanche 6 Décembre 2020 - 2ème Dimanche de l'Avent - année B (st Marc)

4 Décembre 2020, 15:51pm

Publié par nicolas derrey

Edito 

Chemin d'Avent
chemins de fraternité...

 

Nous sommes heureux de pouvoir vous accueillir et de nous accueillir les uns les autres en l'église Saint Bruno pour célébrer les deux prochains dimanches de l'Avent et Noël dans de meilleures conditions que dimanche dernier. 

Ces prochains dimanches nous n'aurons aucun problème de places pour vous accueillir dans notre vaste église de St Bruno selon les mesures requises par le Ministère de l'Intérieur. La Conférence des évêques de France nous les communique (communiqués de presse à télécharger ci-dessous). 

Des les premiers temps de restrictions du "culte public" nous avons bien compris, dans l'ensemble, je crois, à St Bruno, que notre devoir de catholiques était et demeure de bien observer les mesures gouvernementales de protection sanitaire. C'est notre devoir de nous situer ainsi avec disponibilité  avec tout le Peuple de France. Catholiques dans la Nation nous formons en effet  "une seule Communauté de Bien s'engageant à réaliser le Bien commun" (le Père Gaston Fessard S.J., que nous aimons citer, s'exprimait naguère ainsi dans "Autorité et bien commun"). 

Un nouveau livre du Pape François est annoncé depuis le 2 décembre. Il y rappelle "la nécessité de respecter les normes sanitaires, invitant les prêtres et les évêques à une forme d’«inventivité pastorale ». (...) il adresse plutôt un satisfecit aux gouvernements, qui, « à quelques notables exceptions près », « ont fait de grands efforts pour faire passer en premier le bien-être de leur population ». Et il ajoute : « Certains prêtres et laïcs ont perdu le sens de la solidarité et de la fraternité et  il fustige au contraire « certains groupes » qui ont « protesté » contre ces mesures...« Certains prêtres et laïcs ont perdu le sens de la solidarité et de la fraternité avec le reste de leurs frères et sœurs, affirme-t-il ainsi. Ils ont transformé en une bataille culturelle ce qui était en réalité un effort pour assurer la protection de la vie. » (La Croix 30/11/2020).

Les assemblées eucharistiques du dimanche à la télévision ou sur les réseaux sociaux ont nourri notre vie spirituelle individuelle. C’est indéniable. Pourtant elle ne pourront jamais remplacer nos assemblées réelles où le Christ nous rassemble pour que sa Parole y soit proclamée et accueillie en lien avec notre vie et que chaque personne puisse y communier sacramentellement pour vivre dans le dynamisme de l'Esprit Saint.  

L'assemblée eucharistique du dimanche  est ainsi "l'épiphanie de l'Eglise" (sacrosantum Consilium -Vatican II). C’est bien avec nos diversités que nous sommes ensemble  le corps ecclésial du Christ, rassemblé, effectif, non pas virtuel et dispersé, mais bien réel. C’est pourquoi la messe dominicale est la source transcendante de notre fraternité.  

Et si fraternité il y a, c'est une fraternité ouverte et missionnaire. 

Attachons-nous donc maintenant à la réalisation concrète de cette fraternité, puisque les nouvelles mesures nous y autorisent. Il suffit de reprendre le chemin de l'assemblée dominicale et d'y puiser la force, la générosité, le désir et le sens d'un engagement fraternelle plus fort. Les propositions d'engagement ne manquent pas.

Voici quelques propositions nouvelles. Nous ne devons pas non plus oublier les services et lieux d'engagement paroissiaux qui se sont mis en veille : 

Une distribution de mets de la banque alimentaire existe à St Bruno. L'oeuvre de Malte s'y emploie non pas à notre place, mais avec nous. Preuve en est ! nous pouvons toutes et tous apporter des produits qui feront plaisir pour Noël en plus des produits de base (chocolats, gâteaux et buches sans péremption trop rapides, etc). 

La prochaine distribution est prévue  le 19 décembre de 10h à 12h (Voir ci-dessous).

Nous pensons aussi aux jouets pour enfants en bas âge. Jouets neufs ou usagés, ils ne seront pas distribués cette années : respect des mesures sanitaires oblige. Des parents de jeunes enfants informés nous disent que ce serait prendre un risque de contamination en ces fêtes de fin d'année 2020.  

Les permanences du Secours Catholique-quartier des Chartreux ont repris sur de nouvelles bases :  nouveau dynamisme ! Ne manquez pas de lire ci-dessous Didier Astier, diacre. Il nous appelle à apporter notre soutien et notre contribition.

Père Nicolas Derrey 

 

 

Le sacrement du pardon en ce temps de l'Avent

 

  • Chaque jeudi de l'Avent de 18h à 19h pendant le temps de l'adoration eucharistique à la chapelle de Sait Bruno
  • Le jeudi 24 décembre de 18h à 20h à la chapelle de Saint Bruno
  • Une journée du pardon est prévue dans une église du Centre-Ville de Troyes de 7h à 20h 30 au cours de laquelle il est possible de se confesser. Date annoncée très prochainement...
Désert de Judée (photo ND non libre de droit)

Désert de Judée (photo ND non libre de droit)

COURT COMMENTAIRE DE LA 1ère LECTURE DU DIMANCHE 06 12 20
de Michel Marty diacre du Diocèse de Troyes ; paroisse Saint Bruno
 Lecture du Livre du prophète Isaïe (Is 40, 1-5.9-11)
Consolez, consolez mon peuple, – dit votre Dieu – parlez au cœur de Jérusalem. Proclamez que son service est accompli, que son crime est expié, qu’elle a reçu de la main du Seigneur le double pour toutes ses fautes.
Une voix proclame : « Dans le désert, préparez le chemin du Seigneur ; tracez droit, dans les terres arides, une route pour notre Dieu. Que tout ravin soit comblé, toute montagne et toute colline abaissées !
que les escarpements se changent en plaine, et les sommets, en large vallée ! Alors se révélera la gloire du Seigneur, et tout être de chair verra que la bouche du Seigneur a parlé. »
Monte sur une haute montagne, toi qui portes la bonne nouvelle à Sion. Élève la voix avec force, toi qui portes la bonne nouvelle à Jérusalem. Élève la voix, ne crains pas. Dis aux villes de Juda : « Voici votre Dieu ! »Voici le Seigneur Dieu ! Il vient avec puissance ;son bras lui soumet tout. Voici le fruit de son travail avec lui, et devant lui, son ouvrage. Comme un berger, il fait paître son troupeau : son bras rassemble les agneaux, il les porte sur son cœur,

Voilà un texte d'Isaïe plein d'Espérance pour les Hébreux de son époque. Et pour nous aujourd'hui ? Consoler, préparer, tracer, combler, abaisser , révéler : voilà des verbes forts  qui sont d'actualité pour notre monde un peu perdu. L'Église, pauvre et servante, et notre Pape François, nous invitent à faire nôtre ces actions. Sans en avoir l'air, vous aussi avez - en ces temps de confinement-  participé à la consolation en téléphonant, en remontant « le moral des troupes », en comblant une solitude. Ce temps de l'Avent (qui prépare à Noël) nous a-t-il rempli d'audace pour rappeler, même discrètement, l'importance de la venue du Christ sur notre terre ? Bien sûr Noël n'est pas la fête principale des chrétiens, mais il est la première étape qui va nous conduire à Pâques. Nous avons dû, durant un temps trop long, revoir notre mode de participation à nos assemblées dominicales. Maintenant que nous allons pouvoir célébrer à nouveau ensemble, puissions nous, au moins intérieurement, manifester notre joie des retrouvailles. Retrouvailles avec les autres paroissiens, dans leur diversité, retrouvailles avec notre pasteur, retrouvailles avec Jésus sous la forme eucharistique (heureusement, nous l'avions toujours par sa Parole). Prendrons-nous le temps de réfléchir à ce qui doit changer désormais dans notre propre vie, dans notre paroisse, dans notre Église et dans le monde. Pour plagier un personnage illustre de notre département (Danton) aurons nous « de l'audace, encore de l'audace, toujours de l'audace »  pour revoir nos habitudes, nos modes de vie ? Bon, oui, je ne suis pas un tribun (et oui j'aurai pu trouver des paroles plus chrétiennes), mais  vous et moi sommes dotés d'intelligence, il nous est possible de réfléchir et... d'avancer ensemble que nous soyons sans diplôme ou avec bac +++++.  La diversité, placée sous le patronage de l'Esprit Saint devrait nous faire avancer vers un monde plus juste, plus respectueux, vers une Terre que nous devons préserver pour le bien de toute la population mondiale. Pour conclure, si vous aimez la musique dite « classique », il ne vous aura pas échappé que les premières paroles de notre lecture d'Isaïe sont les mêmes que celles des premières paroles du Messie de Hændel, un régal pour les oreilles ! Si vous ne connaissez pas, alors, je vous invite à écouter ce chef d'œuvre qui réjouit le cœur et l'âme qui nous emmène jusqu'à l'apothéose : la Résurrection...

Michel Marty

Une voix proclame :
« Dans le désert, préparez le chemin du Seigneur ;
tracez droit, dans les terres arides,
une route pour notre Dieu.
Que tout ravin soit comblé,
toute montagne et toute colline abaissées !
que les escarpements se changent en plaine,
et les sommets, en large vallée !
Alors se révélera la gloire du Seigneur,
et tout être de chair verra
que la bouche du Seigneur a parlé. »

Banque alimentaire à St Bruno.

La prochaine distribution est prévue  le 19 décembre de 10h à 12h (Voir ci-dessous).

Nous pensons aussi aux jouets pour enfants en bas âge. Jouets neufs ou usagés, ils ne seront pas distribués cette années : respect des mesures sanitaires oblige. Des parents de jeunes enfants informés nous disent que ce serait prendre un risque de contamination en ces fêtes de fin d'année 2020.  

Les permanences du Secours Catholique

SECOURS CATHOLIQUE
ANTENNE DES CHARTREUX

   Le Secours Catholique a une antenne sur le quartier des Chartreux, au 109 av Edouard Herriot, accueilli dans les locaux du relais de St Bruno. La permanence y est ouverte le lundi après-midi de 14h à 16h30. Une des personnes accueillantes anime également un après midi convivialité le jeudi. Nous avons aussi le projet d'un jardin solidaire à Saint-Julien-les-Villas.

La crise sanitaire est arrivée, perturbant toutes les activités. A ce jour les personnes sont reçues sur rendez-vous, en respectant un protocole sanitaire strict. La convivialité et le jardin solidaire sont arrêtés pour respecter les consignes sanitaires mais reprendront dès que possible.

L'accueil permet d’accompagner les personnes en difficulté et d’apporter une aide ponctuelle sous forme de bons alimentaires pour subvenir aux besoins urgents. Nous avons une bonne interaction avec les assistantes sociales qui nous recommandent certaines personnes qu’elles suivent. Quand il s’agit d’une aide importante pour du mobilier, ou l’apurement de dettes par exemple, nous initions alors un dossier pour la Commission des aides du Secours Catholique basée à Troyes.

Nous ne pouvons plus offrir un café ou un gâteau pour respecter les règles sanitaires, ce qui diminue la chaleur de l'accueil, mais l’écoute des personnes qui traversent une période difficile est importante  pour soutenir ou rassurer.

Nous sommes peu nombreux pour assurer l’accueil et sollicitons toute personne volontaire pour nous aider dans cette tâche, ou pour faire un don d’argent car les donateurs sont peu nombreux alors que la « moisson » devrait être abondante par solidarité et fraternité en cette période difficile qui voit la précarité de certains augmenter.

Didier Astier, diacre

Messes du dimanche et de  semaine

  • Lundi 19h à la chapelle de St Bruno  43, av. Edouard Herriot
  • Mardi 9h au Relais paroissial 109, av. Edouard Herriot
  • Mercredi 9h au Relais paroissial 109, av. Edouard Herriot
  • Jeudi 9h à la chapelle de St Bruno 43, av. Edouard Herriot
  • Vendredi 9h au Relais paroissial 109, av. Edouard Herriot

 

  • Messe du dimanche anticipée le samedi soir au Relais à 19h 109, av. Edouard Herriot
  • Messe du Dimanche à Saint Bruno à 10h 30

 

Adoration eucharistique en ce temps de l’Avent

  • Chaque jeudi de 18h à 19hà la chapelle de St Bruno     43, av. Edouard Herriot

Le Jeudi 24 décembre de 18h à 20h

Le prêtre de la paroisse est à votre disposition pour le sacrement du pardon à l’accueil au cours de ces temps d’adoration ; notamment le 24 décembre, veille de Noël jusqu’à 20h.

à télécharger : nouvelle jauge pour nos assemblées jusqu'au 15 décembre - Conférence des Evêques de France

Paris, le 2 décembre 2020

UNE JAUGE RÉALISTE

POUR LES DEUX PROCHAINS DIMANCHES

La Conférence des évêques de France prend connaissance de la jauge rendue publiqueaujourd’hui par le ministre de l’Intérieur pour ce qui concerne les célébrations publiques dans les lieux de culte.
La CEF estime que cette mesure proportionnée à la capaci
té d’accueil des édifices, bien que contraignante, est applicable. Elle impose de « laisser libres deux sièges entre chaque personne ou entité familiale et de n’occuper qu’une rangée sur deux ». Les fidèles catholiques devront donc appliquer cette mesure, en particulier, les deux prochains dimanches 6 et 13 décembre.

Cette nouvelle mesure, plus réaliste et dont la CEF a été informée en début d’après -midi, fait suite à la consultation des cultes organisée depuis dimanche par le gouvernement. La CEF se réjouit que se renoue un dialogue constructif avec les pouvoirs publics. Elle attend maintenant, à la lecture des données sanitaires, l’éventuelle réévaluation de cette jauge à partir du 15 décembre.

De dimanche en dimanche, cette période de l’Avent entamée le 29 novembre, est un chemin vers Noël. Les communautés catholiques espèrent de tout leur cœur pouvoir célébrer le grand mystère de la foi dans les églises le 24 au soir, avec le moins de restriction possible. Ils sont conscients que l’attention aux précautions sanitaires est toujours nécessaire.

à télécharger : nouvelle jauge pour nos assemblées jusqu'au 15 Décembre - Ministre de l'Intérieur

à télécharger : la feuille de chants de notre assemblée de ce dimanche - feuille unique pour les dimanches de l'Avent

...puisque c'est la Saint Nicolas ce dimanche 

6 Décembre

quelques images et icônes

- Quelques images pour sa sa fête en ce dimanche de l'Avent - Icône Eva Vavlanof, écrite à Sylvanez (collection personnelle) ; église Sant Nicolas ; gravure d'un Liturgikon byzantin ; Saint Nicolas au Concile de Nicée s'opposant à Arius
- Quelques images pour sa sa fête en ce dimanche de l'Avent - Icône Eva Vavlanof, écrite à Sylvanez (collection personnelle) ; église Sant Nicolas ; gravure d'un Liturgikon byzantin ; Saint Nicolas au Concile de Nicée s'opposant à Arius
- Quelques images pour sa sa fête en ce dimanche de l'Avent - Icône Eva Vavlanof, écrite à Sylvanez (collection personnelle) ; église Sant Nicolas ; gravure d'un Liturgikon byzantin ; Saint Nicolas au Concile de Nicée s'opposant à Arius
- Quelques images pour sa sa fête en ce dimanche de l'Avent - Icône Eva Vavlanof, écrite à Sylvanez (collection personnelle) ; église Sant Nicolas ; gravure d'un Liturgikon byzantin ; Saint Nicolas au Concile de Nicée s'opposant à Arius
- Quelques images pour sa sa fête en ce dimanche de l'Avent - Icône Eva Vavlanof, écrite à Sylvanez (collection personnelle) ; église Sant Nicolas ; gravure d'un Liturgikon byzantin ; Saint Nicolas au Concile de Nicée s'opposant à Arius

- Quelques images pour sa sa fête en ce dimanche de l'Avent - Icône Eva Vavlanof, écrite à Sylvanez (collection personnelle) ; église Sant Nicolas ; gravure d'un Liturgikon byzantin ; Saint Nicolas au Concile de Nicée s'opposant à Arius

Voir les commentaires

Dimanche 29 Novembre - 1er Dimanche de l'Avent - Année B ; Saint Marc

28 Novembre 2020, 15:22pm

Publié par nicolas derrey

Dimanche 29 Novembre - 1er Dimanche de l'Avent - Année B ; Saint Marc
site en cours de mise à jour
 
MESSES DE CE DIMANCHE 29 Novembre 2020
1er de l’AVENT
à la Paroisse Saint Bruno

 

Trois messes sont proposées

 en "assemblée" de 30 personnes

  • Samedi 28 Novembre à 19h au Relais, 109 avenue Edouard Herriot à Troyes
  • Dimanche 29 Novembre à 10h 30 à Saint Bruno, 43 avenue Edouard Herriot à Troyes, en la chapelle. 
  • Dimanche 29 Novembre à 18h à Saint Bruno, 43 avenue Edouard Herriot à Troyes, en la grande église. Cette messe de 18h sera davantage animée, notamment avec les chants proposés par les étudiants de l’aumônerie. Dans notre vaste église et dans le respects des règles de protection sanitaire ils pourront chanter regroupés autour du clavier vers la sono. Vous pouvez néanmoins télécharger la feuille de chant (pdf ci-dessous). 
- à 19h, au Relais : si nous nous présentons à plus de 30,  les personnes en surnombre seront invitées à bien vouloir revenir le lendemain à la messe de 10h 30 à St Bruno ou à la messe de 18h à St Bruno. 
 
- à 10h 30 à St Bruno, si nous sommes plus de 30  à la chapelle chauffée, les personnes en surnombre seront invitées à bien vouloir se présenter à 18h à St Bruno. 
 
- a 18h, à St Bruno, si nous sommes  un peu plus de trente il sera proposé aux personnes en surnombre de se placer dans la première partie de la nef, voire vers le baptistère.
 
_____________________
 
La communion eucharistique
à partir de 12 h à Saint Bruno
 
Toutes les personnes qui le désirent peuvent se présenter pour communier à partir de midi au service de la communion eucharistique (communion en dehors de la messe - « présanctifiés » ) à l’église St Bruno, au porche principal, après avoir suivi une messe grâce aux divers médias. 
___________________
Il est clair pour nous qu’il ne saurait être question de vous demander de vous inscrire pour venir à la messe du dimanche. Nos messes dominicales en raison même de ce qu’est l’ASSEMBLEE CHRETIENNE selon l’Eglise Catholique relèvent du culte public (cf. notre site à ce sujet prochainement).
Bon dimanche de l’Avent
Père Nicolas Derrey
 

 

COURT COMMENTAIRE DE LA 1ère LECTURE DU DIMANCHE 29 11 20

Lecture du livre du prophète Isaïe 63, 16b-17.19b ; 64, 2b-7)


C’est toi, Seigneur, notre père ; « Notre-rédempteur-depuis-toujours », tel est ton nom. Pourquoi, Seigneur, nous laisses-tu errer hors de tes chemins ? Pourquoi laisser nos cœurs s’endurcir et ne plus te craindre ? Reviens, à cause de tes serviteurs, des tribus de ton héritage. Ah ! Si tu déchirais les cieux, si tu descendais, les montagnes seraient ébranlées devant ta face. Voici que tu es descendu : les montagnes furent ébranlées devant ta face. Jamais on n’a entendu, jamais on n’a ouï dire, nul œil n’a jamais vu un autre dieu que toi agir ainsi pour celui qui l’attend. Tu viens rencontrer celui qui pratique avec joie la justice, qui se souvient de toi en suivant tes chemins. Tu étais irrité, mais nous avons encore péché, et nous nous sommes égarés. Tous, nous étions comme des gens impurs, et tous nos actes justes n’étaient que linges souillés. Tous, nous étions desséchés comme des feuilles, et nos fautes, comme le vent, nous emportaient. Personne n’invoque plus ton nom, nul ne se réveille pour prendre appui sur toi. Car tu nous as caché ton visage, tu nous as livrés au pouvoir de nos fautes. Mais maintenant, Seigneur, c’est toi notre père. Nous sommes l’argile, c’est toi qui nous façonnes : nous sommes tous l’ouvrage de ta main.

 

L'on ressent bien que l'auteur de cette lecture connaît  l'histoire, y compris religieuse, du Peuple Hébreux, avec ses errances (pas seulement dans le désert), ses questions, ses espoirs. Ne trouvez vous pas que nous leur ressemblons terriblement aujourd'hui ?

Et pourtant, croyez vous que Dieu nous cache son visage et nous livre au pouvoir de nos fautes ? Pas si sûr ! C'est nous qui cachons son visage et c'est toujours nous qui nous nous « enfermons ».
La version actuelle du Notre Père va dans le même sens : de « Dieu ne nous soumets pas à la tentation, l'Église a proposé la formule « ne nous laisses pas entrer en tentation » qui d'ailleurs a été reprise également par les Églises issues de la Réforme et des Églises Orthodoxes. Cependant, nous devons faire attention et ne pas nous culpabiliser pour un oui pour un non. L'Église n'est pas là pour dresser un catalogue d'interdits, elle est faite pour nous dire que nous sommes aimés de Dieu, avec ce qui est bon en nous, avec ce qui est moche en nous parce que Dieu est Amour. Nous couper de Dieu, c'est ce que recherche le Diviseur, cet ami qui nous veut du mal.
Pour revenir à Isaïe je trouve que la finale du texte proposé est très belle : Dieu est celui qui nous façonne - autrement dit il est le potier -. Je ne sais plus qui a dit à ce propos que Dieu est Père non pas d'une façon charnelle mais qu'il est le Père créateur à la manière du potier qui créé un objet de ses mains. Oui nous sommes l'argile et lui nous a façonné et nous façonne encore. Nous ne sommes pas des « objets finis », mais des « objets » en évolution, des objets doués de réflexion, libres de penser, mais aussi, parfois, de refuser son amour et sa miséricorde. : nous laisserons-nous tenter ? Allons, courage, en avant, EN AVENT !

Michel Marty, diacre du Diocèse de Troyes, Paroisse Saint Bruno
 

Chaque jour de l'Avent, recevez gratuitement par mail, une histoire illustrée

à lire en famille !

lecheminversnoel.fr

 

 

Pour avoir le document demandez le calendrier de l'Avent avec le carton de fenêtre à ouvrir chaque jour de l'Avent avec les enfants...

à Soeur Sylvie 07 54 16 89 59

109 av. Edouard Herriot 10 000 TROYES

 

Images de l'Avent : avènement du Verbe dans la lumière et la vie de l'Esprit Saint - à chacun et chacune d'imaginer une brève légende reliant ces images aux thèmes de l'Avent. Merci de nous la partager ! Oeuvres de La Pierre-qui-vire, Troyes chapelle de l'hôpital, église Saint Joseph de Troyes Images de l'Avent : avènement du Verbe dans la lumière et la vie de l'Esprit Saint - à chacun et chacune d'imaginer une brève légende reliant ces images aux thèmes de l'Avent. Merci de nous la partager ! Oeuvres de La Pierre-qui-vire, Troyes chapelle de l'hôpital, église Saint Joseph de Troyes
Images de l'Avent : avènement du Verbe dans la lumière et la vie de l'Esprit Saint - à chacun et chacune d'imaginer une brève légende reliant ces images aux thèmes de l'Avent. Merci de nous la partager ! Oeuvres de La Pierre-qui-vire, Troyes chapelle de l'hôpital, église Saint Joseph de Troyes Images de l'Avent : avènement du Verbe dans la lumière et la vie de l'Esprit Saint - à chacun et chacune d'imaginer une brève légende reliant ces images aux thèmes de l'Avent. Merci de nous la partager ! Oeuvres de La Pierre-qui-vire, Troyes chapelle de l'hôpital, église Saint Joseph de Troyes

Images de l'Avent : avènement du Verbe dans la lumière et la vie de l'Esprit Saint - à chacun et chacune d'imaginer une brève légende reliant ces images aux thèmes de l'Avent. Merci de nous la partager ! Oeuvres de La Pierre-qui-vire, Troyes chapelle de l'hôpital, église Saint Joseph de Troyes

Voir les commentaires

Dimanche 22 Novembre 2020 - Solennité de Notre Seigneur Jésus Christ Roi de l'Univers - Année A

9 Novembre 2020, 17:43pm

Publié par nicolas derrey

Dimanche 22 Novembre 2020 - Solennité de Notre Seigneur Jésus Christ Roi de l'Univers - Année A

Communier ce dimanche du Christ Roi de l'Univers

 au Relais de la paroisse Saint Bruno, 109 av. Edouard Herriot ? 

Les personnes de notre communauté paroissiale qui désirent communier sont invitées à se présenter entre  12h et 12h 45 à la porte du RELAIS paroissial des Chartreux - en face du marché - . Vous pourriez vous préparer à cette communion en suivant une messe à la télévision ou sur les réseaux, en lisant l'Evangile du Dimanche et en priant à la maison, seul, en famille...  Merci de ne pas rentrer dans la chapelle mais de vous tenir à l'extérieur, aux portes, masqués et à distance les uns des autres. je viendrai auprès de vous pour vous donner la communion comme on le fait à l'église...et vous aurez pu faire votre marché juste en face ! 

   

Le Christ Roi sur le bois de la Croix - Christ aux liens (Soulaines & Troyes) - Les portes royales : "qu'il entre le Roi de Gloire"  (cathédrale orthodoxe russe du quai Branly-Paris)
Le Christ Roi sur le bois de la Croix - Christ aux liens (Soulaines & Troyes) - Les portes royales : "qu'il entre le Roi de Gloire"  (cathédrale orthodoxe russe du quai Branly-Paris)
Le Christ Roi sur le bois de la Croix - Christ aux liens (Soulaines & Troyes) - Les portes royales : "qu'il entre le Roi de Gloire"  (cathédrale orthodoxe russe du quai Branly-Paris)
Le Christ Roi sur le bois de la Croix - Christ aux liens (Soulaines & Troyes) - Les portes royales : "qu'il entre le Roi de Gloire"  (cathédrale orthodoxe russe du quai Branly-Paris)
Le Christ Roi sur le bois de la Croix - Christ aux liens (Soulaines & Troyes) - Les portes royales : "qu'il entre le Roi de Gloire"  (cathédrale orthodoxe russe du quai Branly-Paris)

Le Christ Roi sur le bois de la Croix - Christ aux liens (Soulaines & Troyes) - Les portes royales : "qu'il entre le Roi de Gloire" (cathédrale orthodoxe russe du quai Branly-Paris)

COMMENTAIRE Ière LECTURE DU DIMANCHE DU CHRIST ROI 22 11 20

Du Prophète Ézékiel 34, 11-12. 15-17

de Michel Marty diacre du diocèse de Toyes-Saint Bruno

    Ainsi parle le Seigneur Dieu : Voici que moi-même, je m'occuperai de mes brebis, et je veillerai sur elles. Comme un berger veille sur les brebis de son troupeau quand elles sont dispersées, ainsi je veillerai sur mes brebis, et j'irai les délivrer dans tous les endroits où elles ont été dispersées un jour de nuages et de sombres nuées. C'est moi qui ferai paître mon troupeau, et c'est moi qui le ferai reposer, -oracle du Seigneur Dieu-. La brebis perdue, je la chercherai ; l'égarée, je la ramènerai. Celle qui est blessée, je la panserai. Celle qui est malade, je lui rendrai des forces . Celle qui est grasse et vigoureuse, je la garderai, je la ferai paître selon le droit. Et toi, mon troupeau- ainsi parle le Seigneur-, voici que je vais juger entre brebis et brebis, entre béliers et boucs.

Voilà un langage qui parlait bien aux contemporains d'Ézékiel, et qui nous parle encore aujourd'hui. Nombreux en effet ont été nos ancêtres champenois (et les autres...) habitant dans des campagnes, vivant de l'agriculture et de l'élevage. Je ne sais pas si vous trouverez ce passage terriblement actuel avec la pandémie : nous autres, brebis du troupeau, nous sommes dispersés et ne pouvons nous rassembler sinon... devant notre poste de télévision ou la radio. Nous sommes une assemblée virtuelle.


Nuages et sombres nuées planent au dessus de nos têtes. « Cloué » à la maison, toujours en manque d'immunité, je constate, par téléphone, que beaucoup de nos paroissiens ont le moral en berne, certains avec des épreuves qui s'empilent les unes sur les autres et, peut-être, à prendre de la distance avec Dieu dont le silence peut être anxiogène. COURAGE, DIEU NE NOUS ABANDONNE PAS, IL SOUFFRE AVEC NOUS, ET NOUS PRIONS POUR ET AVEC VOUS. Je vous avouerais que, malgré les épreuves de la maladie, je ne me suis jamais senti abandonné, mais je sais que les médecins du CHU de Dijon et vos prières m'ont beaucoup aidés.
Oui, prions les uns pour les autres, prenons soin de téléphoner aux uns et aux autres, la « communion des saints » nous relie à Dieu, à l'Église, à la Paroisse, à notre Pasteur. La brebis perdue, je la chercherai ; l'égarée, je la ramènerai. Celle qui est blessée, je la panserai. Celle qui est malade, je lui rendrai des forces . Celle qui est grasse et vigoureuse, je la garderai, je la ferai paître selon le droit.


Bon, je ne dirai pas que Dieu est un vaccin gratuit pour chacune, pour chacun, quoique... Ne soyons pas sceptiques -mais nous pouvons douter, le doute fait aussi avancer notre foi- devenons des Croyants malgré les épreuves. Le Christ lui-même est passé par là... mais pas pour rien, puisqu'il nous aime tous et, à la fois, individuellement. Nous avons jusqu'à la fin de notre vie pour nous en rendre compte, et je le reconnais, cela peut être frustrant.
Prenons soin de nous, prenez soin de vous !

Source lumineuse, ensoleillé

Marie-Madeleine Willaume 

 

Vie paroissiale à Saint Bruno 

                        "...en  présence réelle du Seigneur et les uns avec les autres"

Voici quelques propositions respectueuses  de l'ensemble des mesures de sécurité sanitaire (ci-dessous le communiqué de presse du Conseil d'Etat ; note 1).

Pendant ce deuxième confinement, nous privilégions les relations "en  présence réelle" avec le Seigneur et les uns avec les autres dans le respect et les limites strictes des mesures sanitaires.

  • Nous célébrons tous les jours à 9h 15 et le dimanche à 10h 30 au Relais uniquement avec les trois soeurs de l'Annonciation qui y habitent.

intentions de la messe de ce dimanche et des jours de la semaine :

Jeanine Jacob ; Lida Hinault ; défunts des familles Hosotte, Derrey, Passé

 

  • Communier le dimanche au Relais, 109 av. Edouard Herriot ?  cf. ci-dessus

 

  • Chaque jeudi - en cette période de confinement - le Saint Sacrement est exposé de 18h à 19h à l'église Saint Bruno au 43 av. E. Herriot  (en tenant compte des prescriptions ci-dessous (Communiqué du Conseil d'Etat 2ème alinéa). Horaire à reconsidérer si des avis remontent...

 

  • Je suis à votre disposition pour donner la communion à domicile aux familles et aux personnes seules qui le désirent. Il suffit de m'appeler pour fixer un rendez-vous :

06 03 49 42 75

appels et SMS

En semaine de préférence le matin à partir de 10h. Le dimanche cela m'est possible l'après-midi. Préparez votre coin-prière ou la table familiale  (crucifix, une image ou une statuette de la Vierge Marie, une bougie ou une votive). Nous prendrons le temps suffisant de la prière et de la lecture de la Parole de Dieu du jour avant de communier. 

 

  • Vous avez l'intention de recevoir le sacrement du pardon ? faites en aussi la demande.

 

  • L'onction des malades à domicile est possible...ou une simple prière de "bénédiction" et/de "protection". Nous en parlerons ensemble lors de la première visite. 

 

  •  Chapelet du 26 Novembre à 18h 30. Animé par Bernadette Cain. Si nous sommes entre 6 et 30 personnes nous nous mettrons par groupes de 6 personnes dans notre "immense" église qui offre les 4m2 par fidèle.

 

Ménage à l'église : Mardi 24 Novembre à 9h. Au 43 av. Edouard Herriot

 

Merci de communiquer sur tous ces points,

d'informer votre entourage et de me donner vos réactions 

_________________________________

1) Par l’ordonnance de ce jour, le juge des référés précise les règles applicables:
- l’ensemble des lieux de culte demeurent ouverts ;
- les fidèles peuvent y participer aux enterrements et aux mariages dans la limite respective de 30 et 6 personnes, mais également s’y rendre pour y exercer le culte à titre individuel, en particulier à l’occasion de leurs autres déplacements autorisés ;
- les ministres du culte peuvent librement y participer à des cérémonies religieuses, notamment pour en assurer la retransmission, et y recevoir individuellement les fidèles, de même qu’ils peuvent se rendre au domicile de ceux-ci.

 

La prochaine distribution de l'aide alimentaire est fixée 

le mercredi 2 Décembre 2020 de 10h à 12h

  • Si vous connaissez des personnes ayant besoin d'une aide alimentaire merci de leur en parler et à nous aussi, afin que nous puissions préparer les paniers en nombre suffisant.
  • La participation demandée est de 5 €.
  • Vous voulez nous aider ? merci d'envoyer votre offrande - chèque à l'ordre de paroisse Saint Bruno (aide alimentaire). L'intégralité des dons est destinée aux denrées alimentaires pour les personnes en attente de cette aide (gestion et organisation : oeuvre de Malte & paroisse Saint Bruno 43 av. E. Herriot 10 000 TROYES 

______________________________

LE SECOURS CATHOLIQUE AU RELAIS DES CHARTREUX

109 Av. Edouard Herriot - 10 000 TROYES

Clairie ALEXANDRE : clairie.alexandre@secours-catholique.org              06 85 66 67 52

     Marie-Odile DEBELLE : marie.odile@debelle.net                                          06 86 53 52 51    

 

Arc en ciel sur nos quartiers...ensemble vers l'Avent de l'Alliance nouvelle...de la peur à la confiance

Arc en ciel sur nos quartiers...ensemble vers l'Avent de l'Alliance nouvelle...de la peur à la confiance

UNE VIDEO PROPOSEE PAR ODILE COLTAT DE CATECHUMENAT

De la peur à la confiance une longue histoire       par le Père Laurent Thibord

Une vidéo proposée par le catéchuménat     copier le lien
https://youtu.be/SFrG4fdtiXM

 

LA LETTRE-INFO DU DIOCESE           copier le lier

https://cathotroyes.us12.list-manage.com/track/click?u=a9ccd915bc9d66fec128ee9ec&id=034bd754d8&e=f3bb43407b


 

 

 

 

 

CISION DU CONSEIL D’ÉTAT :

LES ÉVÊQUES PARTAGENT LA TRISTESSE DES FIDÈLES

texte à décharger en pièce jointe 

La Conférence des évêques de France (CEF) et Mgr Éric de Moulins-Beaufort, archevêque deReims, président de la CEF, prennent acte de la décision du juge des référés du Conseil d’Étatrejetant leur requête contestant le décret n° 2020- 1310 du 29 octobre 2020 comme portant atteinte à la liberté de culte.

Le juge a rappelé que la liberté de culte était une liberté fondamentale et qu’elle s’exerçait tant individuellement que collectivement. Il a rejeté le recours en s’appuyant uniquement surun motif sanitaire.

La Conférence des évêques de France et Mgr Éric de Moulins-Beaufort resteront vigilants face à toute limitation de la liberté de culte dans un temps où, pour des raisons sécuritaires, les pouvoirs publics veulent renforcer leur surveillance de tous les cultes.

Les évêques déplorent avant tout que les fidèles demeurent ainsi dans l’impossibilité departiciper à la messe, sommet de leur foi et rencontre irremplaçable avec Dieu et avec leurs frères.

Demander à pouvoir assister à la messe n’a rien d’une revendication catégorielle : la prière del’Église catholique est universelle. Dans sa liturgie, elle supplie Dieu pour la paix et pour le biende tous les peuples, sans oublier ceux qui exercent l’autorité et ont en charge le bien commun.« Que chacun obéisse aux autorités » dit saint Paul (Romains 13, 1) : avec regret et conscientde l’effort spirituel qu’il demande, le Conseil permanent de la Conférence des évêques deFrance demande aux fidèles et aux prêtres de respecter cette décision.

Les églises restant ouvertes, elles sont des lieux qu’il faut habiter et où l’on peut venir pour serecueillir, prier, adorer le Seigneur et y recevoir les sacrements comme celui de la Réconciliation.

Le juge des référés a précisé que des instructions avaient été données par les pouvoirs publics pour que toute personne puisse se rendre dans une église proche de son domicile sans condition de distance et en cochant, dans l’attestation de déplacement, la case « motif familial impérieux ». Les ministres du culte peuvent continuer à recevoir des fidèles et à se rendre au domicile de ceux-ci comme dans les établissements dont ils sont aumôniers.

Les paroisses et les communautés sauront une nouvelle fois faire preuve d’ingéniosité pournourrir la vie spirituelle de tous, même à distance, accompagner les enfants dans leur parcours catéchétique, soutenir les personnes âgées et isolées, servir les pauvres et les personnes ensituation de précarité. Les évêques n’oublient pas les fidèles qui attendaient la célébration de leur baptême, de leur confirmation et de leur mariage

Le juge des référés a particulièrement tenu compte du fait que les règles actuelles vont faired’ici le 16 novembre « l’objet d’un réexamen de leur caractère adapté et proportionné, ce qui suppose l’engagement à bref délai d’une concertation avec l’ensemble des représentants des cultes, destinée à préciser les conditions dans lesquelles ces restrictions pourraient évoluer ».

La Conférence des évêques attend avec impatience la concertation annoncée.

télécharger le communiqué du Conseil d'Etat sur les restrictions de l'exercice du culte

télécharger le communiqué de la Conférence des Evêques de Frances sur la Décision du Conseil d'Etat concernant le culte public"

Conseil d’état, ordonnance du 7 novembre 2020
texte intégral à télécharger ci-dessus

16. Il résulte de ces dispositions que l’ensemble des établissements classés dans le type V intitulé « établissements de culte » sont autorisés à demeurer ouverts. Ces établissements restent librement accessibles par les ministres du culte et toutes les personnes qui peuvent être regardées comme relevant de leur personnel. Ces personnes peuvent y participer, notamment aux fins d’en assurer la retransmission, à des cérémonies religieuses, dans le respect des mesures dites barrières et notamment du port d’un masque, lequel peut être momentanément retiré pour l'accomplissement des rites qui le nécessitent. Les autres personnes peuvent participer à ces cérémonies lors des enterrements et des mariages, dans la limite respectivement de trente et de six personnes. Elles peuvent aussi se rendre dans ces établissements à l’occasion de l’un quelconque de leurs déplacements autorisés hors de leur domicile, sans se munir d’un autre justificatif, pour y exercer, à titre individuel, le culte en évitant tout regroupement avec des personnes ne partageant pas leur domicile. Il résulte, par ailleurs, des déclarations faites lors de l’audience par l’administration, que des instructions ont été données pour que les fidèles puissent se déplacer dans le lieu de culte le plus proche de leur domicile ou situé dans un périmètre raisonnable autour de celui-ci en cochant, en l’état du modèle-type de justificatif qui gagnerait à être explicité, la case « motif familial impérieux ». Enfin, les ministres du culte peuvent continuer à recevoir individuellement les fidèles dans les établissements précités et à se rendre, au titre de leur activité professionnelle, au domicile de ceux-ci ou dans les établissements dont ils sont aumôniers.

Point au 2 novembre 2020 extrais d'une note de Jérôme Berthier vicaire général

Célébrations et rencontres

Messes :

  • Aucune messe (dominicale, de semaine) avec une assemblée, quel que soit sa taille.

    Seules les personnes confinées au même endroit peuvent célébrer ensemble. Il n’est donc pas possible par exemple de célébrer des messes dans des familles. 

  • Les églises peuvent rester ouvertes. Mais tout rassemblement ou réunion en leur sein est interdit à l’exception des cérémonies funéraires dans la limite de 30 personnes. Il est donc important de limiter le nombre de personnes présentes simultanément dans les églises lorsqu’elles sont ouvertes.

    Baptêmes, mariages, confirmations, professions de foi, premières communions... sont à reporter à une date ultérieure (on a parlé dans la presse de célébration de mariage, avec au maximum 6 personnes, mais il ne s'agit que des mariages civils).

    Obsèques : peuvent être célébrés dans les églises, avec au maximum 30 personnes (personnel des pompes funèbres et célébrants compris) en respectant les gestes barrière. En particulier seul celui qui préside bénit le corps ; les autres s’approchent et s’inclinent sans toucher le cercueil.
    Les consignes sont donc les mêmes que lors du précédent confinement.

    Au niveau diocésain comme au niveau paroissial, toutes les réunions en « présentiel » sont annulées jusqu’à la fin du confinement (EPP, préparation aux sacrements, catéchèse, formations...).

    Il semble que les consignes soient plus souples concernant les visites à domicile pour les malades lorsqu’il y a vraiment nécessité. Mais attention à ne pas en abuser.

    Toutes ces consignes sont bien sûr susceptibles d’évoluer.

    (...)

    Curie diocésaine

    La maison diocésaine est totalement fermée depuis le 29 octobre au soir. Quelques salariés continuent à y travailler (lorsque le télétravail n'est pas possible), mais vous ne pouvez les joindre que par téléphone.

    L’accueil téléphonique de l’évêché reste assuré...
    ...

    P Jérôme Berthier
     

télécharger le Message de Mgr Stenger aux diocésains en la Fête de la TOUSSAINT

Voir les commentaires

28ème Dimanche du Temps Ordinaire - Année A

13 Octobre 2020, 19:18pm

Publié par nicolas derrey

28ème Dimanche du Temps Ordinaire - Année A
"Il fera disparaître le voile de deuil                                         qui enveloppe tous les peuples                                                     et le linceul qui couvre toutes les nations"

          COMMENTAIRE de la PREMIERE LECTURE DE CE DIMANCHE 

Michel Marty                                                                                                            diacre 

Lecture du livre du prophète Isaïe :

Le Seigneur de l’univers préparera pour tous les peuples, sur sa montagne, un festin de viandes grasses et de vins capiteux, un festin de viandes succulentes et de vins décantés.

Sur cette montagne, il fera disparaître le voile de deuil qui enveloppe tous les peupleset le linceul qui couvre toutes les nations. Il fera disparaître la mort pour toujours. Le Seigneur Dieu essuiera les larmes sur tous les visages, et par toute la terreil effacera l’humiliation de son peuple. Le Seigneur a parlé. Et ce jour-là, on dira : « Voici notre Dieu, en lui nous espérions, et il nous a sauvés ; c’est lui le Seigneur, en lui nous espérions ; exultons, réjouissons-nous : il nous a sauvés ! » Car la main du Seigneur reposera sur cette montagne.

Pour essayer « d'entrer dans la compréhension du texte d'Isaïe » il faut se souvenir qu'il a été écrit dans un contexte d'exil et de vie en déportation. Pour « remonter le moral des troupes », le prophète met l'accent sur l'avenir meilleur qui rassemblera tout le Peuple hébreux dispersé, c'est pourquoi les déterminants  « tous, toutes et toute » reviennent plusieurs fois. Pour fêter les retrouvailles, quoi de plus normal que de faire un banquet. Pas étonnant qu' Isaïe emploie des scènes humaines pour les attribuer à Dieu qui est Père. En France, le bien manger et le bien boire -raisonnablement ?- sont encrés dans « nos gènes » déjà du temps d' Astérix et d' Obélix si on en croit Uderzo.

Si vous avez eu la chance de recevoir à table des Africains, vous avez sans doute vu leur étonnement quant à la longueur de nos repas qui peuvent donner l'impression de « vivre pour manger » et non « manger pour vivre ».


Comment ne pas penser cette semaine à ce désastre apocalyptique, qui a manqué profondément les habitants de plusieurs communes des Alpes-Maritimes. Certains ont perdu la vie, d'autres n'ont plus de maisons, englouties ou détruites avec tous les souvenirs d'une vie. Cela nous renvoie à la fragilité de la vie, aux dangers des forces de la nature, et parfois au risque que nous prenons en construisant sur le sable et non sur le roc (dans différents domaines de nos vies)... Cependant, pour les Croyants, au delà des larmes, du deuil et de la mort, l'eucharistie nous fortifie, nous comble et nous console : « Heureux les invités au repas du Seigneur ». Alors se profile déjà un avant goût des noces éternelles : « Heureux les invités au festin des noces de l'Agneau ».

 

commentaire de Michel Marty

diacre du diocèse de Troyes - paroisse Saint Bruno

Temps de prière pour la semaine missionnaire mondiale 11 au 18 Octobre

C’est bien volontiers que nous répondons à l’appel du Service Diocésain de la Mission Universelle à  mettre en valeur la semaine missionnaire mondiale.

Notre Evêque, Mgr Marc Stenger, nous invite« …à accueillir cette proposition et à lui donner suite comme occasion d’élan spirituel pour fonder notre mission concrète. »

A Saint Bruno nous appelons à un

Temps d’adoration et salut du Saint Sacrement

Mardi 13 Octobre 2020 de 20h à 21h

Nous prierons avec le déroulement préparé par le Service Diocésain de la Mission Universelle

Saisissons l’occasion de cette heure de prière pour y confier aussi les enfants qui communient dimanche pour la première fois. Nous n’avions pas pu célébrer en effet les premières communions dans la période de post-confinement en mai et juin 2020.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

LECTURE DE LA BIBLE 2020 au Relais paroissial 109 Avenue Edouard Herriot

Reprise des rencontres tous les mercredis à 10h 00. Pour ceux et celles qui souhaitent participer et qui ne peuvent pas le mercredi, il y a la possibilité de se signaler pour le samedi mais une fois par mois. Nous invitons beaucoup de nouveaux à nous rejoindre. Contactez Sœur Marie Claver  07 55 37 92 09. « Venez et vous verrez » Jn 1, 39

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

« LOUANGE DE SA GLOIRE »tous les mercredis 19h 30 à 21 h 00 au Relais, 109 av. E. Heriot. Groupe de Prière ouvert à la dimension charismatique et prophétique

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

QUÊTES

Samedi 10 et Dimanche 11 Octobre, une seule quête pour la Paroisse et les écoles catholiques. Merci de votre générosité pour la paroisse qui doit retrouver l’équilibre de son budget depuis nombre de travaux nécessaires d’entretien et de sécurité.

Quête pour le défibrillateur à Saint Bruno

Nouvelles règles : voici qu’il nous faut au plus vite mettre en place un défibrillateur : coût 1600 € formation incluse de quelques personnes. Merci aux personnes de l’assemblée déjà formées de se faire connaître. Coût par personne sur la base d’une moyenne de 130 par dimanche = 12 €. Ce qui n’est pas si énorme en plusieurs versements…Merci d’augmenter un peu le montant de votre participation à la quête du dimanche ou de faire un don spécifique sous enveloppe.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

DANS NOS ASSEMBLEES : 18 Octobre, messe animée par la chorale Centrafricaine.

ORDINATIONS : de deux diacres permanentsle 24 Octobre : à la cathédrale à 15h. Alain Antoine et Jean-Philippe Depoisson.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Journée mondiale du refus de la misère :17 Octobre

 

 

Voir les commentaires

27ème dimanche ordinaire - A -

4 Octobre 2020, 11:01am

Publié par nicolas derrey

27ème dimanche ordinaire - A -

En guise d' EDITO...

...Voici notre prière universelle de ce dimanche

                                Fraternité et art de prendre soin de ce qui nous confié

«Pour les hommes et pour les femmes, pour les enfants de la terre, ton Eglise qui t’acclame, vient te confier sa prière»

  1. Inonde-nous de paix, pour que nous vivions comme frères et sœurs sans causer de dommages à personne.

Ô Dieu des pauvres, aide-nous à secourir les abandonnés et les oubliés de cette terre qui valent tant à tes yeux. Seigneur, nous T’en prions.

  1. Touche les cœurs de ceux qui cherchent seulement des profits aux dépens de la terre et des pauvres.

Guéris nos vies, pour que nous soyons des protecteurs du monde et non des prédateurs, pour que nous semions la beauté et non la pollution ni la destruction. Seigneur, nous T’en prions.

  1.  Apprends-nous à découvrir la valeur de chaque chose, à contempler, émerveillés, à reconnaître que nous sommes profondément unis à toutes les créatures sur notre chemin vers ta lumière. Seigneur, nous T’en prions.
  2. Le pape François nous appelle à nous engager très fort sur les chemins de la fraternité.Confions au Seigneur nos relations avec les personnes et les familles de nos quartiers, nos relations paroissiales. Soyons prêts à en prendre soin en nous opposant par l’amour et l’amitié au séparatisme de l’indifférence. Seigneur nous t’en prions.  
  3. Hubert, Santiago et Juan Pablo, trois futurs prêtres, ont étés institués lecteurs et acolytes hier à la cathédrale, entourés d’une belle assemblée. Que les familles et les parents chrétiens acceptent la consécration de leurs enfants au Seigneur. Qu’ils réalisent que la Joie de l’Evangile aimé, accueilli, annoncé comblent le cœur d’une personne…Seigneur nous t’en prions.

+ Conclusion : Père, Toi qui as créé tout homme par amour, regarde avec tendresse ceux qui se tournent vers Toi, et exauce leur prière. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur.

ANNONCES

Lecture de la Bible 2020 – 2021 109 Avenue Edouard Herriot

Reprise des rencontres tous les mercredis à 10h 00

Pour ceux et celles qui souhaitent participer et qui ne peuvent pas le mercredi, il y a la possibilité de se signaler pour le samedi mais une fois par mois.

Nous invitons beaucoup de nouveaux à nous rejoindre. Contactez Sœur Marie Claver  07 55 37 92 09 ou ou le Père Nicolas Derrey. « Venez et vous verrez » Jn 1, 39

 

« LOUANGE DE SA GLOIRE »tous les mercredis 19h 30 à 21 h 00 au Relais, 109 av. E. Heriot. Groupe de Prières ouvert à la dimension charismatique et prophétique

 

Samedi 10 et Dimanche 11 Octobre, une seule quête pour la Paroisse et les écoles catholiques.

 

Mardi 6 Octobre : c’est le jour de la Fête de Saint BRUNO. Ne manquez pas de venir à la messe de 9h Mardi prochain. Rejoignez les sœurs, les quelques personnes qui viennent souvent à la messe quotidienne et moi-même. C’est à la chapelle du RELAIS.

Nous avons cette année beaucoup d’intention à lui confier.

 

Action Catholique de l'Enfance

Mercredi 7 Octobre : Les activités reprennent petit à petit avec prudence bien sûr ! Une rencontre de L'ACE est prevue pour le 7 octobre  de 14h45 à 17h30 au 109 avenue Edouard Herriot pour les enfants de 6 à 15 ans. Et les calendriers au profil des enfants sont disponible après la messe au prix de 5€.

17 Octobre : retraite de première communion & 18 Octobre : première communion : messe animée par la chorale Centrafricaine sous la demande des enfants de première communion

 

 

 

 

 

Soyez les bienvenus en notre église ce dimanche 4 Octobre 2020

rappel desmesures de sécurité et protections sanitaires

  •  Tout le monde rentre par la porte sud – la grande porte face à l’espace vert 
  • Ayons "le sourire dans nos regards car nous devons porter le masque" (masque obligatoire pour les + de 11 ans) 
  • Lavons nous bien les mains à l’entrée de l’église…Jean-Marc nous a confectionné un distributeur de gel fort pratique !
  • Si vous avez oublié votre masque, il y  en aura à votre disposition. 
  •  Merci de prendre place en commençant par occuper les premiers rangs de bancs..
  • Un banc sur deux est utilisé ; un bon mètre de distance entre chaque personne.
  • Si vous communiez : attendez à votre place, gardez votre masque, tendez les mains, recevez le Corps du Christ, et enlevez votre masque seulement quand la personne qui donne la communion se sera éloignée.
  • Sortie par les deux portes lattérales seulement à votre droite et à votre gauche.
  •  On vous indiquera le moment de la sortie. Les feuille de chants doivent être laissées dans les cartons en place aux portes de sortie.
  • Sur le parvis et aux alentours de l’église, une fois sortis, ne vous attroupez pas trop proches les uns des autres. Profitez du parc de verdure devant l'église...

Voir les commentaires

Dimanche 19 Juillet 2020 - 16ème dimanche du Temps Ordinaire

11 Juillet 2020, 17:18pm

Publié par nicolas derrey

Dimanche 19 Juillet 2020 - 16ème dimanche du Temps Ordinaire

MESSE DU DIMANCHE A 10h 30

Soyez les bienvenus en notre église ce dimanche 19 juillet 2020

  •  Tout le monde rentre par la porte sud – la grande porte face à l’espace vert 
  • Ayons "le sourire dans nos regards car nous devons porter le masque" (masque obligatoire pour les + de 11 ans) 
  • Lavons nous bien les mains à l’entrée de l’église…Jean-Marc nous a confectionné un distributeur de gel fort pratique !
  • Si vous avez oublié votre masque, il y  en aura à votre disposition. 
  •  Merci de prendre place en commençant par occuper les premiers rangs de bancs..
  • Un banc sur deux est utilisé ; un bon mètre de distance entre chaque personne.
  • Si vous communiez : attendez à votre place, gardez votre masque, tendez les mains, recevez le Corps du Christ, et enlevez votre masque seulement quand la personne qui donne la communion se sera éloignée.
  • Sortie par les deux portes lattérales seulement à votre droite et à votre gauche.
  •  On vous indiquera le moment de la sortie. Les feuille de chants doivent être laissées dans les cartons en place aux portes de sortie.
  • Sur le parvis et aux alentours de l’église, une fois sortis, ne vous attroupez pas trop proches les uns des autres. Profitez du parc de verdure devant l'église...

 

                                                       Michel Marty   diacre à l'ambon - église Saint Bruno

COMMENTAIRE 1ère  Lecture du 16ème Dimanche ordinaire 19 07 2020

Le Livre de la Sagesse, attribué à Salomon, a vraisemblablement été écrit, au Ier siècle avant Jésus Christ, par plusieurs auteurs, sensibles à l'image du grand Roi  restée dans la mémoire collective... Dans sa rédaction, cet ouvrage serait le livre le plus tardif de l’Ancien Testament. C’est donc un ouvrage qui exprime tout le mûrissement de la pensée juive par rapport à l'expérience religieuse des hébreux et à la notion qu’ils se sont fait de Dieu au cours de leur histoire : un Dieu qui les a fait sortir d'Égypte, un Dieu qui les a fait revenir de l’exil. Ici, nous découvrons  un Dieu plus humain que l'homme, plus miséricordieux, qui attend avec bonté la conversion des pécheurs.

 

Que de changements dans la pensée des croyants : nous passons , presque sans transition, de l'image du « Dieu de l'Ancien Testament », violent, autoritaire, tout puissant, à l'image du « Dieu de Jésus Christ ». plein de tendresse, lent à la colère et plein d’amour, même si quelquefois, et c'est le cas dans l'Évangile de ce jour, nous voyons les « fils du Mauvais » condamnés à un feu éternel fait de larmes et de grincements de dents.

 

L'humanité  - c'est à dire chacune et chacun d'entre-nous – a tendance à se croire invincible, toute puissante, à condamner et contester, à utiliser le mensonge contre la vérité. Dieu seul est Vérité, lui seul est resplendissant de Sainteté, lui seul est Amour. Chaque fois que nous proclamons la vérité, chaque fois que nous mettons en pratique, avec « l'oreille »de notre cœur, l'Amour avec un grand A, alors nous sommes déjà des justes qui construisons le Royaume de Dieu sur terre. Pour plagier la dernière phrase de Matthieu sur une note légèrement humoristique : « A bon entendeur salut ! »

Michel Marty diacre du diocèse de Troyes

 

Voir les commentaires

Dimanche 28 Juin 2020 - 13ème Dimanche du Temps Ordinaire

27 Juin 2020, 17:21pm

Publié par nicolas derrey

 

La foi des jeunes :

"Si tu savais le Don de Dieu !"

 Nous avons la joie de nous rassembler ce dimanche 28 Juin

pour célébrer la profession de foi des 4ème année de caté. 

Céline, Charlotte, Djaïna, Ines, Justine, Lola, Mathilde, Naya et Shana,

comptent sur votre prière et votre joie partagée de vous associer à leur démarche.

Nous avons 135 places dans notre belle et grande église. Ces adolescente savent bien que vous ne pouvez pas être tous et toutes présents, mais elles ont confiance en vous. Dans leur coeur d'adolescentes je devine qu'elles comptent bien - et nous aussi catéchistes, prêtre, soeurs, Chantal, parents, ayant cheminé avec elles - que vous ne serez pas indifférents au choix qu'elle font de faire confiance au Christ qui éclaire le chemin de leur vie. 

Comment allez-vous - sans être présent à l'église en nombre suffisant -  leurs manifester votre encouragement et plus encore finalement simplement votre joie de voir des filles comme elles dire OUI au Christ ? 

Je suggère, comme curé de Saint Bruno, que vous trouviez une idée, un moyen concret, de le leurs exprimer... Un petit mot d'amitié, une expression de votre confiance en elles...qui viendrait de tel ou tel groupe paroissial, de tel ou tel réseau fraternel actif et ouvert chez nous ? Ils ne manquent pas. Ils "redémarrent". En cette fin juin sur bien des plans, c'est déjà la rentrée : l'ACF, le club cuisine, la messe qui prend son temps avec les étudiants, etc.

Ce sera un signe de votre allégresse de croyants témoins de la grâce de la foi à l'oeuvre dans le vie des jeunes et de votre communion fraternelle dans la foi avec elles. 

Pourquoi faudrait-il "prendre soin les uns des autres en s'encourageant fraternellement dans la vie" (la Joie de l'Evangile, N° 99, du pape François) seulement dans des temps comme celui que nous venons de vivre - le confinement - ?

Apprenons à le faire dans "la vie d'après", c'est-à-dire maintenant ! La foi des jeunes n'est-elle pas parmi les plus beaux dons que le Seigneur fait à son Eglise, au monde ? Cela vaut le coup d'en prendre soin  par des signes de fraternité chrétienne, entre adultes et jeunes aussi.

Père Nicolas Derrey

___________________________

Il m’est conseillé de vous rappeler sur ce site les mesures de sécurité sanitaire auxquelles nous sommes tenus dans nos églises comme ailleurs : 

Demain dimanche 28 Juin

  •  Tout le monde rentre par la porte sud – la grande porte face à l’espace vert 
  • Ayons "le sourire dans nos regards car nous devons porter le masque" (masque obligatoire pour les + de 11 ans) 
  • Lavons nous bien les mains à l’entrée de l’église…Jean-Marc nous a confectionné un distributeur de gel fort pratique !
  • Si vous avez oublié votre masque, il y  en aura à votre disposition. 
  • familles puis paroissiens, dans cet ordre, occupent les places indiquées par une postite bleue sur les bancs. Merci de prendre en commençant par occuper les premiers rangs de bancs.
  • Les Jeunes ont leur place dans l’église juste devant le chœur.
  • Un banc sur deux est utilisé ; un bon mètre de distance entre chaque personne.
  • Si vous communiez : attendez à votre place, gardez votre masque, tendez les mains, recevez le Corps du Christ, et enlevez votre masque seulement quand la personne qui donne la communion se sera éloignée.
  • Pour la sortie les enfants remontent la nef centrale suivis par le prêtre jusqu’au parvis.
  • Vous serez invités à les suivre en commençant par les premiers bancs occupés. On vous indiquera le moment de la sortie. Les feuille de chants doivent être laissées dans les cartons en place à la porte de sortie.
  • Sur le parvis et au alentours de l’église, une fois sortis, ne vous attroupez pas trop proches les uns des autres.

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>