Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
paroisse Saint Bruno des Chartreux - diocèse de Troyes

Familles des Chartreux en marche vers la Crèche - les familles en marche, des étudiants et les enfants de l'ACE vers la crèche, le Dimanche 11 décembre, crèche et goûter ; le 18 procession lors de la présentation des dons

29 Novembre 2016, 16:01pm

Publié par nicolas derrey

Familles des Chartreux en marche vers la Crèche - les familles en marche, des étudiants et les enfants de l'ACE vers la crèche, le Dimanche 11 décembre, crèche et goûter ; le 18 procession lors de la présentation des dons
images de la crèche de Saint Bruno : familles des Chartreux à la Crèche
images de la crèche de Saint Bruno : familles des Chartreux à la Crèche
images de la crèche de Saint Bruno : familles des Chartreux à la Crèche
images de la crèche de Saint Bruno : familles des Chartreux à la Crèche
images de la crèche de Saint Bruno : familles des Chartreux à la Crèche
images de la crèche de Saint Bruno : familles des Chartreux à la Crèche
images de la crèche de Saint Bruno : familles des Chartreux à la Crèche
images de la crèche de Saint Bruno : familles des Chartreux à la Crèche
images de la crèche de Saint Bruno : familles des Chartreux à la Crèche
images de la crèche de Saint Bruno : familles des Chartreux à la Crèche
images de la crèche de Saint Bruno : familles des Chartreux à la Crèche
images de la crèche de Saint Bruno : familles des Chartreux à la Crèche
images de la crèche de Saint Bruno : familles des Chartreux à la Crèche
images de la crèche de Saint Bruno : familles des Chartreux à la Crèche
images de la crèche de Saint Bruno : familles des Chartreux à la Crèche
images de la crèche de Saint Bruno : familles des Chartreux à la Crèche
images de la crèche de Saint Bruno : familles des Chartreux à la Crèche
images de la crèche de Saint Bruno : familles des Chartreux à la Crèche
images de la crèche de Saint Bruno : familles des Chartreux à la Crèche
images de la crèche de Saint Bruno : familles des Chartreux à la Crèche
images de la crèche de Saint Bruno : familles des Chartreux à la Crèche
images de la crèche de Saint Bruno : familles des Chartreux à la Crèche
images de la crèche de Saint Bruno : familles des Chartreux à la Crèche
images de la crèche de Saint Bruno : familles des Chartreux à la Crèche
images de la crèche de Saint Bruno : familles des Chartreux à la Crèche
images de la crèche de Saint Bruno : familles des Chartreux à la Crèche
images de la crèche de Saint Bruno : familles des Chartreux à la Crèche
images de la crèche de Saint Bruno : familles des Chartreux à la Crèche
images de la crèche de Saint Bruno : familles des Chartreux à la Crèche
images de la crèche de Saint Bruno : familles des Chartreux à la Crèche
images de la crèche de Saint Bruno : familles des Chartreux à la Crèche
images de la crèche de Saint Bruno : familles des Chartreux à la Crèche
images de la crèche de Saint Bruno : familles des Chartreux à la Crèche
images de la crèche de Saint Bruno : familles des Chartreux à la Crèche
images de la crèche de Saint Bruno : familles des Chartreux à la Crèche
images de la crèche de Saint Bruno : familles des Chartreux à la Crèche
images de la crèche de Saint Bruno : familles des Chartreux à la Crèche

images de la crèche de Saint Bruno : familles des Chartreux à la Crèche

Voir les commentaires

1er dimanche de l'Avent - 27 novembre 2016

26 Novembre 2016, 13:27pm

Publié par nicolas derrey

Jérusalem...vers Elle afflueront toutes les nations et viendront des peuples nombreux. Ils diront : "venez ! montons à la montagne du Seigneur...De leurs épées ils forgeront des socs, et de leurs lances des faucilles. Jamais nation contre nation ne lèvera l'épée ; ils n'apprendront plus la guerre. Isaïe 2, 3-5

Jérusalem...vers Elle afflueront toutes les nations et viendront des peuples nombreux. Ils diront : "venez ! montons à la montagne du Seigneur...De leurs épées ils forgeront des socs, et de leurs lances des faucilles. Jamais nation contre nation ne lèvera l'épée ; ils n'apprendront plus la guerre. Isaïe 2, 3-5

En route vers la crèche    

Cette année les équipes pastorales d’animation des trois paroisses de Saint       Juliens, Saint André et Saint Bruno ont décidé, pour préparer Noël, la naissance de Jésus,  que chacun participe à l’élaboration de la crèche.

    La crèche ne renvoie pas tant à un évènement du passé, il y a plus de 2000 ans, qu’à Jésus, le Verbe de Dieu, Dieu-Amour en personne, qui se donne aujourd’hui à accueillir par chacun quel qu’il soit et où qu’il soit, pour chaque famille quelle qu’elle soit.

    Noël : Jésus accueilli dans une famille : Marie et Joseph…pour la famille humaine, Jésus accueilli dans l’Eglise hier, aujourd’hui, demain. Jésus avec la joie de l’Evangile, avec la joie de Noël, la joie de l’Amour, accueilli dans chaque famille et dans notre communauté paroissiale : famille de familles !

    Aussi pour entrer dans cet esprit de Noël, vous est proposé, à partir d’une ossature qui vous est donnée d’habiller un personnage que vous mettrez à la crèche afin de représenter votre famille au sein de la grande famille paroissiale. Chacun peut ajouter à son personnage, symbole et accessoires qui représenteront « identité », « qualité », métier, vocation. Chacun peut ajouter un ou plusieurs personnages qu’il porte dans son cœur particulièrement pour une raison ou pour une autre.

    D’ores et déjà nous vous donnons rendez-vous le Dimanche 11 Décembre à 15 heures pour apporter votre personnage et le déposer à la crèche.  En route vers la soirée de Noël, ce sera l’occasion de partager un petit gouter, de chanter, de marquer une étape de notre Avent 2016. Remplir la fiche en y inscrivant aussi, si vous le voulez, des amis, des proches et des familles amies :

__________________

 Fiche d’inscription à la participation pour recevoir une ossature

de personnage de crèche 

Nom

Prénom

Adresse

Adresse mail

Téléphone

 

 

 

 

 

 

 

 

      à mettre dans la boite à l'église, merci.

 

feuille-infos dans nos assemblées à Saint Bruno

feuille-infos dans nos assemblées à Saint Bruno

Voir les commentaires

Célébrer en paroisse et en diocèse le Père de Foucault - 1er décembre 1916 - 1er décembre 2016 anniversaire de la mort de Charles de Foucauld

24 Novembre 2016, 16:30pm

Publié par nicolas derrey

"Charles de Foucault, le frère universel" : une vidéo au ton et contenu juste, avec les meilleurs connaisseurs, disciples et ami de Charles de Foucault, à regarder ensemble

"Charles de Foucault, le frère universel" : une vidéo au ton et contenu juste, avec les meilleurs connaisseurs, disciples et ami de Charles de Foucault, à regarder ensemble

CELEBRATION DU CENTENAIRE DE LA MORT 

DU BIENHEUREUX PERE DE FOUCAULD

      Nous avons célébré ce centenaire vendredi dernier 2 décembre. Aujourd’hui, Dimanche, notre évêque et les prêtres du diocèse qui sont membres de la fraternité « Jésus Caritas » - une association de prêtres de la spiritualité du Père de Foucauld - invitent nos assemblées de ce 2ème dimanche de l’Avent à le célébrer aussi.  Moine cistercien, puis prêtre et missionnaire, au milieu des Touaregs se retirant dans la solitude pour l’adoration et le travail scientifique sur la langue de ces derniers, Charles de Foucauld voulut vivre en amitié avec les musulmans, les juifs, les Touaregs et les militaires français d’Afrique du Nord et au Hoggar. Menant la vie évangélique dans sa radicalité il se fit parmi eux tous leur « frère universel ». Charles de Foucauld fut au milieu d’eux comme un « évangile vivant » à travers sa personne. Il les a aimés en témoin de Jésus de toutes ses forces « à plein temps et à plein cœur » en puisant son amour à l’amour du cœur de Jésus.

"Toujours davantage"

   La présentation de Charles de Foucauld et notre partage de ce matin avant cette messe du 2ème dimanche de l’Avent entendait mettre en valeur quelques axes de sa vie, de sa spiritualité et de son itinéraire marqué par l’ardent désir d’accomplir la volonté de Dieu dans l’élan du « toujours davantage ».   

Famille 

    A l’heure d’ « Amoris laetitia », cet appel du Pape François à un renouveau humain, chrétien et missionnaire des familles, comment aurions-nous pu éviter de remarquer combien l'éducation familiale et l'amour de sa famille ont eu une importance décisive sur les chemins de sa foi, pour son retour au Seigneur et tout au long de son engagement missionnaire.

Simplicité

    Face aux questions que nous nous posons sur l’évangélisation le « bienheureux Charles de Foucauld » nous rappelle tout simplement ce qui porte du fruit immanquablement : le rayonnement de la "bonté calme, sereine et humble" du « disciple missionnaire ». En témoignent ceux et celles qui vivent comme consacrés dans son sillage en pleine vie séculière .

Aimer les musulmans

    Le frère Charles est allé vivre avec les Touaregs. Il a été marqué durablement par sa fréquentation des musulmans. Aujourd’hui en France les musulmans sont parmi nous : que nous lègue Charles de Foucauld pour rencontrer et aimer aujourd'hui les musulmans ?  On pourrait y revenir.

Vocation - le "frère universel"

     " Aventurier, savant reconnu, écrivain à succès, Charles de Foucauld est longtemps avant sa rencontre de l’Abbé Huvelin, l’agnostique chercheur de la vérité. Mais il se laisse « travailler », changer, par la grâce prévenante de Dieu......Il est bien connu en effet que celui qui allait devenir le prêtre, le moine, le missionnaire autrement, le « frère universel », fut auparavant ce jeune officier aventuré loin de Dieu, fuyant l’engagement militaire, puis aussitôt s’y réengageant par solidarité avec ses camarades officiers exposés en opération. Charles de Foucauld, a été le jeune et pittoresque explorateur du Maroc que l’on sait, si  "romanesque et intéressant ! » , comme avait dit  Claudel à propos de Massignon, grand islamologue, lorsque, hésitant sur sa vocation, ce dernier rencontra à Paris le frère Charles dans l’intention de le rejoindre peut-être un jour prochain. 

    La pastorale des vocations trouve aussi dans le témoignage de Charles de Foucauld bien des lumières pour le discernement et la réponse des jeunes d’aujourd’hui qui ont de la trempe : comment l’appel à la sainteté s’accompagne de signes accomplissant la personne, la révélant : elle et son désir profond et vrai ? Comment Dieu compte sur chacun et chacune pour une mission selon sa vocation,  avec la singularité de ses dons et de sa personne pour que l’Evangile de Jésus son Fils se déploie et soit toujours en croissance « ?                                                                                                            

Père Nicolas Derrey

l'ensemble du programme sur Troyes

vidéo KTO

Voir les commentaires

Dimanche 20 novembre - Solennité du Christ Roi de l'univers

19 Novembre 2016, 17:12pm

Publié par nicolas derrey

Christ Roi de l'univers - tabernacle contemporain en l'église St Jean de Troyes

Christ Roi de l'univers - tabernacle contemporain en l'église St Jean de Troyes

Dimanche de clôture de la Porte sainte et de l’année jubilaire de la Miséricorde à Rome et dans les paroisses du diocèse

Edito

 

Puisqu’il nous a été fait miséricorde

 

En ce dimanche Mgr Marc Stenger, nous invite à célébrer en paroisse, la clôture de cette année de la Miséricorde.

Aujourd’hui à Rome le pape François ferme une porte ! Une fois n’est pas coutume. Les portes ? Il les ouvre plutôt toutes grandes d’ordinaire, en particulier les portes de l’Eglise telle que son cœur la désire à l’écoute de Jésus.

Dieu merci, il s’agit de la PORTE SAINTE du Jubilé. Cette porte est en fait une PORTE DE SORTIE, d’aller vers…, vers les autres, vers le prochain. Cette fermeture de porte signifie que nous allons de l’avant. Sortez ! Allez ! nous dit François. La porte sainte est donc le symbole de l’OUVERTURE de chemins nouveaux a emprunter pour l’Evangile ; en particulier par et pour les familles.  Ce matin la bannière de la Miséricorde accrochée dans le chœur de l’église est déposée. Ce sont des enfants qui la recueillent. Nous les suivrons dans la nef centrale, afin de sortir à leur suite en passant la porte sud de notre église.

Signifions ainsi ce que nous voulons tirer comme conclusions du Jubilé : Puisqu’il nous a été fait miséricorde, quelles réconciliations reste-t-il à vivre ? Un acte de foi engagée, de notre part, va-t-il susciter un renouveau de l’amour, pour plus de joie et de bonheur, « dans mon couple, dans ma famille, dans les communautés et relations diverses » où Jésus compte sur moi… et pourquoi pas dans la communauté paroissiale ?

ND

Jésus innocent est crucifié entre deux brigands

et s’ouvre la porte du Paradis !

            « Amen, je te le dis : aujourd’hui, avec moi, tu seras dans le Paradis. »

 Cette solennité du Christ Roi de l’univers est « comme le couronnement de l’année liturgique ». De l’Avent au temps pascal en passant par le carême, les dimanches ordinaires, les fêtes et les solennités, c’est le Christ ressuscité que nous célébrons et accueillons. Le Christ nous parle à travers l’Ecriture chaque dimanche. Il se donne à nous en son eucharistie.  « La Parole de Dieu est en croissance au milieu de nous » (Actes des Apôtres). Le Messie Roi attendu de la première Alliance, Jésus, le Verbe, Parole incarnée du Père, est venu, il vient et il reviendra dans le réel de l’histoire humaine et le réel de la liturgie. Il conduit ainsi le devenir de l’univers et l’histoire de notre vie personnelle à leur accom-plissement. Nous espérons ce « Jour du Seigneur » où le Christ « remettra son Royaume à son Père » et où « Dieu sera tout en tous ».  Nous sommes engagés dans ce devenir. Notre liberté y est engagée. Quel règne choisissons-nous de servir ? Le règne du Christ ou le règne du Mal ?

  Chaque personne peut opter ou non pour le Royaume de Dieu, acceptant soit de servir, soit de desservir le règne de l’Amour de Dieu au cours de sa vie. Les uns à l’écoute de la voix intérieure de leur conscience, les autres dans la lumière plus vive encore de la foi à l’écoute de l’Evangile, dans une rencontre avec le Christ dans toutes les situations imaginables ou inattendues de la vie.

     C’est ce qu’expérimente à sa façon le bon larron, lorsqu’il opte in extremis pour le Royaume dans la sincérité de son repentir. Jésus, d’un éclair de miséricorde, lui ouvre la porte du Paradis : « Amen, je te le dis : aujourd’hui, avec moi, tu seras dans le Paradis. » Et voici ce bon larron tout à la joie d’une grâce peu commune sur la terre : la certitude de son salut. …Le voici, lui, le brigand contrit, lavé de son péché. En fin de vie un pécheur pardonné, en fin de compte un justifié, un saint.

     Aujourd’hui nous fêtons la victoire passée, présente et à venir du Christ, le Messie, Roi de l’Univers, sur le mal, le Malin, le péché et la mort. Le Fils de Dieu, « a voulu tout réconcilier en faisant la paix par le sang de la croix. » Laisserons-nous le règne de son amour faire son œuvre en nous ? En conscience n’ai-je pas à m’interroge sur mes choix, mes actes, mes affections, au regard de ma vocation propre devant le Christ, le seul Saint, le seul Juste, l’Innocent, le Miséricordieux.               Père Nicolas Derrey

Voir les commentaires

13 Novembre 2016 – XXXIIIème dimanche ordinaire

15 Novembre 2016, 17:19pm

Publié par nicolas derrey

entrée et accueil au 43 av. Edouard Herriot - à l'automne à St Bruno (photo ND)

entrée et accueil au 43 av. Edouard Herriot - à l'automne à St Bruno (photo ND)

Dimanche de clôture de l’année jubilaire de la Miséricorde

Cette après-midi 16h à la Cathédrale

Edito

Une Clôture ? Une conclusion ?
L’ouverture plutôt d’un chemin irréversible...

Ce dimanche 13 novembre est la «clôture», dit-on, de l’année de la Miséricorde. En aurait-on fini avec le Jubilé, comme s’il s’agissait seulement d’un thème déjà épuisé ? Allons cette après-midi à la Cathédrale à 16h pour célébrer, en ce grand dimanche jubilaire diocésain, plutôt qu’une clôture, une étape nouvelle de notre vie chrétienne. Non, nous ne zapperons pas sur un autre thème, si attirant et important soit-il pour la vie de l’Eglise, du monde et pour notre vie personnelle ! Cette année de la Miséricorde a été en effet pour beaucoup une grâce d’approfondissement du cœur de la foi : le Christ révélateur de Dieu miséricordieux. Prêtres et laïcs à l’écoute du Christ et des personnes, ou ayant été écouté par un frère, une sœur dans la foi, un confesseur... nous avons bénéficié de la grâce spéciale de cette année jubilaire.

C’est une expérience forte pour un chemin irréversible. Chacun et chacune au plus profond de son cœur continuera de se laisser changer en profondeur par l’expérience croyante vivante de la Miséricorde : « Heureux les miséricordieux, ils obtiendront miséricorde ».

L’Equipe Pastorale Paroissiale se joint à moi pour vous inviter à continuer, aussi sur le chemin de la vie paroissiale concrète, à vous laisser inspirer avec nous par le Mystère de la Miséricorde du Christ. C’est pourquoi nous vous invitons à vous poser avec nous, cette après-midi, des questions pastorales simples comme celles-ci :

Quelles initiatives pastorales précises devons-nous prendre à Saint Bruno pour que la joie du Christ, de l’Evangile, soit annoncée, proposée, aux familles ? Quels moyens simples et accessibles sont à discerner ? Je ne donne pas d’exemple volontairement comptant sur vos propositions.
Allons prier à la Cathédrale pour demander au Seigneur sa lumière en vue de ce discernement. Cet AMOUR MISERICORDIEUX, si nous le demandons dans l’humilité et la disponibilité de la foi, sera la lumière divine, spirituelle, qui inspirera nos décisions pastorales (ceci est recommandé par St Ignace dans les Exercices spirituels pour toute recherche de moyens à mettre en œuvre au service du Royaume). Père Nicolas Derrey

 

Cette après-midi - dimanche 13 novembre 2016 à 16h

Monseigneur Marc Stenger nous invite en ce Dimanche 13 Novembre à la célébration diocésaine (non eucharistique) de conclusion du Jubilé de la Miséricorde - à Troyes, à la Cathédrale, à 16h00 .

La clôture de cette année de la Miséricorde se vivra en deux temps :
1.Dans les basiliques romaines et dans les diocèses, les Portes Saintes seront fermées ce 13 novembre. D’où notre rendez-vous à la Cathédrale cette après-midi.

2.La Porte Sainte de Saint Pierre de Rome sera fermée le 20 novembre, jour de la conclusion de ce jubilé de la Miséricorde.
C’est ce 20 novembre que notre Evêque a choisi pour la célébration de clôture de l’année jubilaire dans chaque paroisse du diocèse. Rendez-vous dimanche prochain à 10h 30 à Saint Bruno. ND 

Voir les commentaires

Nous rencontrer

5 Novembre 2016, 22:05pm

Publié par nicolas derrey

Nous rencontrer
Nous rencontrer

"POUR NOUS RENCONTRER" télécharger le tract de la paroisse St BrunoN

Voir les commentaires

le Relais paroissial en plein travaux…la visite des soeurs de l'Annonciation...dernières images

5 Novembre 2016, 22:02pm

Publié par nicolas derrey

le Relais paroissial en plein travaux…la visite des soeurs de l'Annonciation...dernières images
le Relais paroissial en plein travaux…la visite des soeurs de l'Annonciation...dernières images
le Relais paroissial en plein travaux…la visite des soeurs de l'Annonciation...dernières images
le Relais paroissial en plein travaux…la visite des soeurs de l'Annonciation...dernières images
le Relais paroissial en plein travaux…la visite des soeurs de l'Annonciation...dernières images
le Relais paroissial en plein travaux…la visite des soeurs de l'Annonciation...dernières images
le Relais paroissial en plein travaux…la visite des soeurs de l'Annonciation...dernières images
le Relais paroissial en plein travaux…la visite des soeurs de l'Annonciation...dernières images
le Relais paroissial en plein travaux…la visite des soeurs de l'Annonciation...dernières images
le Relais paroissial en plein travaux…la visite des soeurs de l'Annonciation...dernières images
le Relais paroissial en plein travaux…la visite des soeurs de l'Annonciation...dernières images
le Relais paroissial en plein travaux…la visite des soeurs de l'Annonciation...dernières images
le Relais paroissial en plein travaux…la visite des soeurs de l'Annonciation...dernières images
le Relais paroissial en plein travaux…la visite des soeurs de l'Annonciation...dernières images
le Relais paroissial en plein travaux…la visite des soeurs de l'Annonciation...dernières images
le Relais paroissial en plein travaux…la visite des soeurs de l'Annonciation...dernières images
le Relais paroissial en plein travaux…la visite des soeurs de l'Annonciation...dernières images
le Relais paroissial en plein travaux…la visite des soeurs de l'Annonciation...dernières images
le Relais paroissial en plein travaux…la visite des soeurs de l'Annonciation...dernières images
le Relais paroissial en plein travaux…la visite des soeurs de l'Annonciation...dernières images
le Relais paroissial en plein travaux…la visite des soeurs de l'Annonciation...dernières images
le Relais paroissial en plein travaux…la visite des soeurs de l'Annonciation...dernières images
le Relais paroissial en plein travaux…la visite des soeurs de l'Annonciation...dernières images
le Relais paroissial en plein travaux…la visite des soeurs de l'Annonciation...dernières images
le Relais paroissial en plein travaux…la visite des soeurs de l'Annonciation...dernières images
le Relais paroissial en plein travaux…la visite des soeurs de l'Annonciation...dernières images
le Relais paroissial en plein travaux…la visite des soeurs de l'Annonciation...dernières images
le Relais paroissial en plein travaux…la visite des soeurs de l'Annonciation...dernières images
le Relais paroissial en plein travaux…la visite des soeurs de l'Annonciation...dernières images
le Relais paroissial en plein travaux…la visite des soeurs de l'Annonciation...dernières images
le Relais paroissial en plein travaux…la visite des soeurs de l'Annonciation...dernières images
le Relais paroissial en plein travaux…la visite des soeurs de l'Annonciation...dernières images
le Relais paroissial en plein travaux…la visite des soeurs de l'Annonciation...dernières images
le Relais paroissial en plein travaux…la visite des soeurs de l'Annonciation...dernières images
le Relais paroissial en plein travaux…la visite des soeurs de l'Annonciation...dernières images
le Relais paroissial en plein travaux…la visite des soeurs de l'Annonciation...dernières images

Voir les commentaires

31 ème Dimanche ordinaire

1 Novembre 2016, 10:07am

Publié par s

de Jérusalem à Jericho le désert de Judée

de Jérusalem à Jericho le désert de Judée

télécharger la feuille d'informations du 30/10 au 6/11 2016

30 Octobre 2016, XXXIème dimanche ordinaire

le dimanche de zachée

...dimanche de la rencontre de Jésus

pour chacun et chacune d’entre nous ?

 

Nous, catholiques, nous n’avons pas l’habi-tude de donner à certains dimanches le nom du personnage principal rencontré par Jésus dans l’Evangile entendu à la messe. Le dimanche de St. Thomas, de Ste. Marie-Madeleine... aujourd’hui de Zachée. C’est une tradition liturgique de l’Eglise orthodoxe. Elle ne fait que reprendre une coutume populaire des fidèles.

Que ce dimanche soit aussi pour chacun et chacune, pour Ange, Sam, Laurence et Sabrina aujourd’hui et le jour de leur baptême ou confirmation  celui d’une rencontre de Jésus et d’un réel dialogue avec lui au fond de leur cœur  croyant.

Regardons Zachée déjà. Nous voyons sa curiosité envers ce Jésus qui vient de faire un miracle. Qui sait si ce n’est pas là le désir profond que Jésus en accomplisse un pour lui aussi. Oh ! bien différent, intérieur plutôt ! Car Zachée est haï de tous et son mal à lui est en zone sensible intime, là où appuient la honte, la culpabilité, la dureté de cœur de l’entourage qui durcit d’autant son propre cœur.

En effet notre Zachée est riche comme Crésus. Chef de publicains de son état – comprenons percepteur en chef de l’impôt romain – et partant, collabo. Il a amassé ses biens et fait fortune en lésant les contribuables, surtout les plus modestes sans défense ni recours.

Petit de taille, Jésus va le « révéler » à lui-même aimant, généreux, grand de cœur. Jésus a rencontré Zachée avec tact ; Il est entré dans sa vie  sans forcer la porte de son cœur. Jésus lève les yeux vers lui. Comme les gamins, lui, le notable est aller se percher sur un sycomore majestueux comme on en voit encore aujourd’hui à l’entrée de Jéricho.

Jésus ne pouvait pas le manquer. Zachée veut voir Jésus passer, mais à distance, sans être aperçu lui-même.  Jésus sans doute discerne son désir de le connaître par delà son besoin de rencontre, d’amitié, de dialogue, de bonne réputation. Là naît la foi de Zachée. Jésus peut lui demander alors de lui ouvrir sa demeure : « Zachée, descends vite ; aujourd’hui il me faut demeurer chez toi ». Sa vie change. Il donne aux pauvres. Il prend le chemin du Christ. Partout où arrive Jésus il apporte la grâce avec lui, une voie nouvelle : « Aujourd’hui le salut est arrivé pour cette maison ». 

« Si quelqu'un m'aime, il gardera ma parole, et mon Père l' aimera; nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui. » (en la fête des Apôtres St Simon et Jude ce 28 octobre).

Zachée a accueilli Jésus dans sa maison et son cœur en devient la demeure intérieure. C’est pour lui comme une renaissance. Nous disons avoir rencontré Jésus. Sam, Ange, Laurence, Sabrina désirent aussi le rencontrer à travers leur confirmation et leur baptême prochains.

Baptême et confirmation sont événements de grâce pour la personne moyennant l’acte de foi et le désir de rencontre avec Jésus qui nous révèlent à nous mêmes dans l’amour, la vérité et la joie de l’Esprit Saint et de l’Evangile.

Par le baptême et la confirmation, et dans chaque eucharistie, Jésus veut trouver en nos cœurs sa demeure. Car c’est là qu’il y a foi et amour à éveiller sans cesse, à sauver, à faire miséricorde, à guérir, à élever, à accomplir. Le cœur du baptisé devient demeure du Seigneur à combler. En cette demeure qu’est notre personne, unique, singulière, sacrée, est proposé un bonheur qui se présente comme un chemin avec le Christ, bien particulier : « comme à nul autre semblable » (St Ignace). De notre cœur comme du cœur de Marie peut alors jaillir la louange, l’action de grâce et l’espérance.

Père Nicolas Derrey

 

 

Voir les commentaires